FO Transports obtient gain de cause

Publié le par angeline351

FO Transports obtient gain de cause

Dès les annonces du président de la République concernant la crise sanitaire que connait la France, mais aussi le monde, la fédération des Transports et Logistique FO/UNCP n’a eu de cesse d’intervenir très fortement auprès du gouvernement et des employeurs de tous les secteurs de son périmètre.

Si elle a obtenu ainsi un décret pour les transports urbains, la RATP, les transports routiers de voyageurs et le transport interurbain (même si des problèmes demeurent), de graves problèmes persistaient pour le secteur du transport de marchandises.

Secteur Transport de fonds et de valeurs

Une réunion, grâce à l’intervention de la fédération FO, s’est ainsi tenue, ce dimanche, réunissant les ministères du Transport et de l’Intérieur, ainsi que des employeurs pour décliner la mise en place des protocoles.

Secteur de la logistique

Des protocoles spécifiques pour chaque site devront être mis en pratique, avec les IRP. L’employeur doit permettre la mise en application des règles nécessaires à la poursuite de l’activité des salariés en toute sécurité et sérénité. Ainsi, si un ou plusieurs cas de COVID 19 est avéré, il est tenu de désinfecter le site. La reprise de l’activité ne peut se faire qu’après 48H.

Secteur des déchets

Les entreprises peuvent commander des masques directement en Chine depuis le samedi 21 mars qui devraient arriver la semaine prochaine.

Secteur du transport sanitaire

Encore une fois, grâce à l’intervention de la fédération Force Ouvrière, des réunions doivent avoir lieu dimanche et lundi entre les ministère du Transport, de la Santé et les employeurs, pour trouver des réponses rapides pour les salariés, souvent démunis de tout.

Secteur du transport de marchandises

Un véritable point noir concernait toutefois le transport routier de marchandise. La fédération est intervenue dès le lundi 16 mars, auprès du ministère sur les problèmes spécifiques rencontrés concernant les salariés : fermetures des restaurants, fermetures des parkings sur les réseaux concédés et non concédés, fermetures des sanitaires et douches, accueil chez les clients déplorables, pauses sur les bandes d’arrêt d’urgence, pas de protection individuelle.

Si un décret est paru, jeudi 19, pour la réouverture des parkings, sanitaires, douches et de certains restaurants, l’amélioration de l’accueil chez les clients, du gel dans le véhicule ou chez les clients ou point d’eau avec savon, ces mesures n’ont été ni homogènes, ni générales partout sur le territoire.

C’est pourquoi, la fédération FO des Transports a, vendredi 20 mars, demandé à l’ensemble des conducteurs routiers dont le transport n’est pas essentiel d’exercer leur droit de retrait individuel.

La réaction du ministère des Transports fut immédiate, ouvrant des discussions dès le soir même, puis le lendemain, pour faire le point sur la situation. Restaurants, parkings, sanitaires, douches, accueil, chômage partiel, protection, décret, repos, permis, visite médicale ont été à l’ordre du jour, entraînant une réunion avec les autres organisations syndicales et les organisations patronales, samedi après-midi.

Ayant obtenu satisfaction sur ses demandes, la Fédération FO des Transports et de la Logistique FO/UNCP a donc levé son appel.

Ainsi, suite à l’initiative de Force Ouvrière, la négociation a permis de prendre en compte les difficultés des salariés, et d’y apporter des réponses concrètes. Toutefois, la fédération restera vigilante quant à l’effectivité des mesures décidées et tirera un bilan dans 3 jours.

Enfin, un pacte tripartite organisations syndicales, patronales et ministère des Transports sera mis en place la semaine prochaine.
L’ensemble des mesures :

• la réouverture de tous les parkings avec des sanitaires et douches nettoyées ;
• la réouverture de plus de restaurants routiers ;
• l’interdiction de faire payer les douches ;
• la mise en place d’un onglet sur le site Bison futé indiquant l’ouverture des aires de repos et service ;
• la mise en place d’un numéro de téléphone dès ce lundi pour faire remonter tout dysfonctionnement ;
• un accueil chez les clients devraient être très sensiblement amélioré en respectant les règles du décret sur le chargement et déchargement ;
• la prise en compte des heures d’équivalences pour le chômage partiel.

Concernant le décret des heures de conduite et de repos, les OS ont demandé que cela soit sur la base du volontariat.

Sur le permis à points et la Formation continue obligatoire, un décret sortira prochainement pour maintenir la validité de ceux-ci pour les cas de visite médicale.

En ce qui concerne le rattrapage des points, un stage virtuel sera mis en place par les ministères concernés le plus rapidement possible.

Les protections individuelles devront être mises en place rapidement (dépendance aux stocks).

Publié dans INFORMATION, COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article