Édouard Philippe : «La consommation de masques est supérieure à ce que nous pensions avant le début de la crise»

Publié le par angeline351

Édouard Philippe : «La consommation de masques est supérieure à ce que nous pensions avant le début de la crise»

Interrogé sur les livraisons de masque, le premier ministre explique que «lorsque nous avons commencé cette crise nous avions un stock de 117 millions de masques chirurgicaux». «Compte tenu de la consommation de masques qui est considérable, supérieure à ce que nous pensions avant le début de la crise, nous devons veiller à ce que le stock nous permette de tenir dans la durée. Je comprends que tout le monde souhaite disposer d'un masque. Mais il nous faut les réserver aux soignants», a-t-il assuré.

«Il y a un effort de mobilisation considérable pour que la production nationale augmente. Quatre producteurs existent, ils montent progressivement leurs capacités de production. Nous importons des masques. Depuis le début de la crise nous veillons à commander, importer des masques pour que le stock d'Etat puisse approvisionner ceux qui en ont besoin», a-t-il ajouté. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article