(COVID-19) La cheffe du FMI salue un "engagement clair" du G20 envers les capacités médicales et le partage d'expérience

Publié le par angeline351

(COVID-19) La cheffe du FMI salue un "engagement clair" du G20 envers les capacités médicales et le partage d'expérience

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a estimé vendredi avoir vu "un engagement clair" des membres du G20 à mobiliser leur capacité médicale collective et à partager les expériences dans la lutte contre la pandémie de COVID-19."L'appel des dirigeants du G20 a mobilisé les pays représentant 85% de l'économie mondiale pour concentrer leurs actions et se coordonner (...) sur la mission immédiate qui est de contenir la crise sanitaire", a-t-elle déclaré lors d'une vidéoconférence de presse, en réponse à une question posée par Xinhua."Il y a un engagement clair des membres du G20 pour s'assurer qu'ils mobilisent leur capacité collective sur le front médical, que le commerce des produits médicaux ne soit pas contraint et qu'ils partagent leur expérience afin que les actions puissent devenir plus efficaces", selon Mme Georgieva.Les membres du G20 ont pris jeudi une série de mesures sur le front monétaire et fiscal de manière coordonnée, a noté la cheffe du FMI, précisant que le groupe avait dévoilé des mesures fiscales d'une valeur de 5.000 milliards de dollars, représentant plus de 6% du PIB mondial.Elle s'est félicitée de la reprise accélérée de la production de la Chine. "Après avoir pris des mesures de confinement qui ont donné un coup de frein énorme à la croissance au premier trimestre, ils (les Chinois) intensifient maintenant leur production", a-t-elle fait remarquer."Et en faisant tout ça, non seulement ils marquent le passage de la crise sanitaire à la reprise, mais ils offrent une expertise et une expérience extraordinaires au reste du monde", a-t-elle estimé, ajoutant que la Chine était désormais "une source très importante" de fournitures sanitaires et d'expérience en matière de santé qu'elle partage avec le reste du monde.En réponse aux conséquences économiques croissantes du COVID-19, le FMI a annoncé ce mois-ci le déblocage de 50 milliards de dollars accessibles par le biais de son mécanisme de financement d'urgence à décaissement rapide pour permettre aux pays à faibles revenus et aux pays émergents de faire face à l'épidémie de COVID-19.Notant que de nombreux pays membres du FMI faisaient face à des pressions croissantes sur leur dette, la directrice générale a confié aux journalistes que le conseil d'administration du FMI avait approuvé jeudi des modifications des règles d'intervention du Fonds fiduciaire d'assistance et de riposte aux catastrophes (ARC), qui peuvent alléger la dette de ses membres les plus pauvres."Nous cherchons le soutien de nos membres pour augmenter la capacité de l'ARC", a-t-elle lancé. "Nous avons reçu des promesses de dons du Royaume-Uni, du Japon et de la Chine, et nous espérons que d'autres puissent suivre rapidement".L'ARC dispose aujourd'hui d'environ 400 millions de dollars et le prêteur multilatéral vise à faire passer cette capacité à plus d'un milliard de dollars.

Publié dans INFORMATION, A, EUROPE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article