Coronavirus : un sixième médecin est décédé

Publié le par angeline351


Coronavirus : un sixième médecin est décédé

Un médecin hospitalier est mort du coronavirus, a annoncé la directrice générale du CHR de Metz. Il s'agit du sixiéme décès de praticien rendu public depuis le début de l'épidémie.



Un médecin hospitalier est mort du coronavirus, a annoncé la directrice générale du CHR de Metz. Il s'agit du sixiéme décès de praticien rendu public depuis le début de l'épidémie.

Coronavirus : un sixième médecin est décédé
Les soignants sont en première ligne dans l’épidémie du coronavirus qui vient de faucher un sixième médecin, un praticien hospitalier à Metz. Plusieurs autres sont en réanimation, selon la direction de l'hôpital.

« Un peu plus de quarante personnels hospitaliers » ont été contaminés par le Covid-19 au sein du CHR. « Dans ces personnes vous avez aussi des gens malades, mais pas gravement malades » a indiqué Marie-Odile Saillard, la directrice générale du centre hospitalier régional (CHR) de Metz-Thionville sur BFMTV.

Un appel à l’aide
Odile Saillard a aussi demandé de l’aide  : « Sur ce plateau technique extraordinaire qu’est la réanimation, qui nécessite des moyens techniques tout à fait importants et limités en nombre (et même très très contingentés aujourd’hui), nous sommes arrivés au bout et ne pouvons plus ouvrir de lits. Nous n’avons plus d’autres choix aujourd’hui que de demander de l’aide. Cette aide, nous la demandons depuis longtemps. J’ai le sentiment que j’ai eu beaucoup de mal à me faire entendre. Je crains vivement que si ces transferts ne sont pas effectués de manière quotidienne, nous ayons dans 3-4-5 peut-être 8 jours, une situation qui pourrait ressembler à celle de Mulhouse. »

Depuis le début de l’épidémie, cinq autres décés de médecins sont connus  : un urgentiste de Compiègne le 22 mars, un gynécologue-obstétricien de 66 ans et un généraliste de 70 ans exerçant tous les deux dans le Haut-Rhin, le lendemain et deux généralistes de 60 ans et 68 ans vivant en Moselle et en Haute-Saône.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article