Coronavirus : que risque un salarié qui refuse de télétravailler?

Publié le par angeline351

Coronavirus : que risque un salarié qui refuse de télétravailler?

Face au confinement général, les Français découvrent (ou redécouvrent) le télétravail. Selon les chiffres du ministère du Travail, ils ne sont habituellement que 3% environ à le pratiquer régulièrement. Le gouvernement les encourage depuis le début de la période épidémique à recourir à ce mode de travail. Une injonction qui prend des allures d'obligation. Est-ce obligatoire ? Prend-on des risques - autres que sanitaires - à s'y soustraire ? Voici ce qu’il faut savoir en la matière.

Est-on dans l’obligation de passer en télétravail quand son métier le permet?
En temps normal, le passage en télétravail ne peut se faire qu’après un accord entre l’employeur et le salarié. Depuis les ordonnances travail de septembre 2017, il est même plus compliqué de refuser le télétravail pour un employeur, puisqu’il doit donner un motif précis à son refus. Toutefois, un employeur ne peut pas imposer le télétravail à ses salariés : le refus de télétravailler pour un salarié ne peut engendrer la rupture du contrat de travail.

Publié dans INFORMATION, VOS DROITS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article