Coronavirus: les hôpitaux et cliniques privés en ordre de bataille pour soutenir l'hôpital public

Publié le par angeline351

Coronavirus: les hôpitaux et cliniques privés en ordre de bataille pour soutenir l'hôpital public

En déprogrammant massivement des dizaines de milliers d’interventions dès le déclenchement du plan blanc maximal par le gouvernement, les hôpitaux et cliniques privés se sont lancés dans la chasse aux lits pour accueillir des patients atteints du Covid-19.

C’est un renfort bienvenu pour les 1.300 hôpitaux publics de France qui voient la vague de malades du coronavirus grossir chaque jour. En première ligne, le secteur public peut compter sur le soutien de 1.700 établissements de soins privés (hôpitaux, cliniques, établissements de soins de suite et de réadaptation, etc., à but lucratif ou non lucratif). "Merci aux cliniques privées de la région qui accueillent aujourd'hui plus de 120 patients atteints de Covid-19 en service de réanimation et prennent en charge plus de 400 patients dans les services de médecine", a ainsi déclaré jeudi 26 mars sur Twitter l’Agence régionale de santé (ARS) Grand Est, où 3.292 personnes étaient hospitalisées, dont 701 en réanimation, soit 50 de plus que la veille, mercredi.

En Île-de-France, l’une des régions les plus touchées par l’épidémie, les hôpitaux publics commencent aussi à être débordés. "En Seine-et-Marne, on sera sans doute ce soir ou demain aux limites extrêmes des capacités d'accueil",

Publié dans SANTE, SERVICE PUBLIC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article