Confinement : les règles des déplacements.

Publié le par angeline351

Confinement : les règles des déplacements.

Depuis mardi 17 mars à midi, un dispositif de confinement a été mis en place par le gouvernement afin de limiter les déplacements et limiter ainsi la propagation du virus Covid-19 sur le territoire.

Les déplacements sont désormais interdits pour un minimum de 15 jours sauf ceux énumérés sur l’attestation de déplacement dérogatoire.

Chacun doit ainsi se munir d’une attestation officielle remplie et signée afin de justifier ses déplacements au risque d’encourir une amende de 135 euros.

Vous trouverez en pièces jointes deux formulaires :

  Une ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE à remplir vous-mêmes pour tous les déplacements autorisés :

o déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements professionnels ne pouvant être différés ;


Établissements autorisés à recevoir du public
o déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des établissements autorisés (liste sur gouvernement.fr) ;

o déplacements pour motif de santé ;

o déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants ;

o déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie.

Si vous ne disposez pas d’une imprimante vous pouvez la recopier à la main.

  Un JUSTIFICATIF DE DÉPLACEMENT PROFESSIONNEL à faire remplir impérativement par votre employeur afin de justifier vos déplacements quotidiens pour aller travailler. Vous pouvez également vous munir d’une fiche de paye.

Le confinement : et les salariés dans tous ça ?
Sont amenées à rester confinées, les personnes :

  pouvant exercer leur profession en télétravail ;
  les parents qui doivent garder leurs enfants de moins de 16 ans (la Sécurité sociale prévoit un arrêt maladie de 20 jours indemnisés).

Si votre profession ne peut être exercée en télétravail et que vous devez vous rendre sur votre lieu de travail, votre employeur doit s’assurer que certaines actions de prévention et d’information sont mises en place afin de préserver ses employés :

  respect des distances de sécurité entre les salariés (pas de réunion) ;
  mise à disposition de gel hydroalcoolique, de savon, de masques et de gants.

YVES VEYRIER
Secrétaire général de Force Ouvrière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article