Vivarte envisage la vente de Besson Chaussures

Publié le par angeline351

Vivarte envisage la vente de Besson Chaussures

Selon plusieurs sources syndicales, c’est Patrick Puy, le PDG du groupe français, qui a annoncé lors de la conférence des cadres de La Halle que l’enseigne de périphérie spécialiste des souliers allait être mise en vente.

Contacté par FashionNetwork, le groupe Vivarte précise qu’aucune décision n’a encore été prise en ce sens. Il s’agit d’un projet encore à l’étude. Officiellement, Besson Chaussures fait encore partie des enseignes que le groupe souhaite conserver dans son périmètre (avec Caroll, La Halle, Minelli, San Marina et CosmoParis). Ce revirement potentiel pose question.

L’autre enseigne de périphérie de Vivarte, La Halle, a quant à elle subi un PSE touchant 451 postes et se restructure pour se remettre à flot. Le groupe semble miser sur cette enseigne familiale puisque son dirigeant, Philippe Thirache, a récemment présenté en grande pompe un plan de développement à trois ans. La vente de Besson pourrait-elle être un moyen de consolider l’avenir de La Halle et de rassurer les investisseurs en s’assurant une rentrée d’argent significative ?

Besson a la particularité de compter sur des points de vente pilotés par des gérants-mandataires, qui créent une entreprise pour recruter leur propre équipe de vente. Besson Chaussures ne compte donc que peu de salariés.

Acquise par le groupe en 1998, l’enseigne dont le siège est situé Aubière, dans le Puy-de-Dôme, a été lancée au début des années 1980 par les frères Jean et Guy Besson. L’entreprise apparaît plutôt en bonne forme : elle s’appuie sur un réseau d’environ 130 magasins en France, qui s’étoffe, avec des ouvertures en 2017 à Arras, Caen et Ajaccio notamment. Et selon le bilan déposé au greffe, la société a généré 244,8 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016, soit une hausse de 3,6 % par rapport à 2015.

Publié dans Information

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article