Une manifestation d’étudiants attend Emmanuel Macron devant la Sorbonne

Publié le par angeline351

Une manifestation d’étudiants attend Emmanuel Macron devant la Sorbonne

Emmanuel Macron doit prononcer ce mardi son discours sur l’Europe dans grand amphithéâtre faculté de la Sorbonne à Paris. À l’appel de l’Unef et des Jeunes Insoumis, près de 200 manifestants attendent le président, à l’entrée du bâtiment

Le quartier de la Sorbonne était entièrement bouclé sur un large périmètre mardi avant le discours sur l’Europe que devait y prononcer Emmanuel Macron vers 15 h, alors que quelque 200 jeunes manifestants s’étaient rassemblés à l’appel de l’Unef et des Jeunes Insoumis.

Toutes les rues menant vers la Sorbonne étaient barrées et contrôlées par des CRS venus en grand nombre.Environ 200 jeunes manifestants s’étaient rassemblés dès 13 h au coin de la rue des Écoles et de la rue Saint-Jacques, et criaient « Macron dégage » et d’autres slogans hostiles.

Refonder l’Europe

Le Grand amphithéâtre de la Sorbonne, d’une capacité d’environ 800 personnes, se remplissait d’un public composé d’étudiants, notamment des étudiants en affaires européennes et des étudiants étrangers Erasmus, pour beaucoup invités par la direction de leur université. Une vingtaine d’étudiants ont pris place sur le podium où devait s’exprimer le chef de l’État.

Dans le public, l’ex-député européen Daniel Cohn-Bendit expliquait à quelques journalistes que les résultats des élections allemandes ne devraient selon lui pas freiner les projets d’Emmanuel Macron.

« D’abord cette élection a eu lieu en Allemagne, je ne vois pas pourquoi quand il y a une tempête en Allemagne, c’est Macron qui prend la pluie sur la tête. Évidemment Macron aurait préféré une majorité Merkel/ social-démocrate, avec laquelle la politique serait plus facile », a-t-il estimé.

« Mais le problème des résultats en Allemagne est un problème pour l’Allemagne, qu’elle doit résoudre. Cela va être une période difficile et Merkel va devoir se réinventer », a-t-il ajouté.

Emmanuel Macron doit présenter mardi ses propositions pour refonder l’Europe, avec des « mesures emblématiques » et des chantiers de réforme qui devront entraîner l’adhésion de ses partenaires européens, au premier chef Angela Merkel, certainement plus difficile à persuader après sa courte réélection dimanche.

Publié dans Information

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article