Les penseurs du travail (2/4) La Loi du travail

Publié le par angeline351

Les penseurs du travail (2/4)

La Loi du travail

Du droit du travail au salariat, en passant par les rapports employeurs/employés et les contrats; retour sur les évolutions du droit du travail et ses enjeux.

Nous continuons, toute cette semaine, notre série sur les penseurs du travail.

Nous avons exploré, hier, l’ampleur de ce concept, qui s’est construit pendant des siècles, sans même être nommé. Un travail mouvant, empreint de l’époque dans laquelle il s’exerce et de la position de l’auteur qui le décrit. Aussi a-t-il été qualifié bien des fois, et dans des sens opposés : sacrificiel, aliénant ou au contraire libérateur. Aujourd’hui, c’est sous l’angle de la sociologie et de l’histoire du droit que nous allons le questionner ?

Il est 14h sur France Culture et on se remet au travail !

Claude Didry est aujourd’hui l’invité d’entendez-vous l’éco ! Nous allons plonger avec lui dans différentes lectures et relectures, de l’histoire sociale. Mais également revisiter les grands événements qui ont fondé le droit du travail et qui nous éclairent sur les débats qui entourent aujourd’hui sa réforme.

Les grévistes de Renault, l'année 68; tout cela m'évoque la forteresse ouvrière, puis un monde dans lequel on a quasiment une forme de cogestion de l'entreprise, des avancées sociales.

Le CDI est le contrat qui permet de mieux gagner sa vie, d'avoir une projection dans le temps, un rapport au temps qui est un rapport de projets. Ce sont des dimensions très importantes, absentes d'une société d'entrepreneurs, qui est une société de l'instant, de l'opportunité.

En 1841, la loi [d’interdiction du travail des enfants] vise à l’amélioration du bien-être de la population. Le travail en tant que tel n’est pas encore abordé. La question du travail se dessine progressivement : dans le Capital [de Karl Marx], le travail ne se présente pas en durée horaire mais à la journée, on n’a pas cette vision très lisse et très organisée du travail.

Publié dans Information

Commenter cet article