HYPERTENSION : UN MÉDICAMENT BIENTÔT DÉREMBOURSÉ

Publié le par angeline351

HYPERTENSION : UN MÉDICAMENT BI

ENTÔT DÉREMBOURSÉ

vous souffrez d’hypertension, vous prenez peut-être un médicament à base d’aliskiren. Commercialisés sous le nom de Rasilez® et de Rasilez HCT®, ces antihypertenseurs ne seront plus remboursés par l’Assurance-maladie à compter du 7 octobre 2017 .

 
 

"Service médical rendu insuffisant"

Cette décision, rendue publique dans un arrêté publié au Journal officiel du 7 avril dernier, résulte d’un avis rendu par la Commission de la transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS). Celle-ci estime en effet que les médicaments à base d’aliskiren (ou aliskirène) "présentaient un service médical rendu insuffisant pour un maintien sur la liste des médicaments agréés à l'usage des collectivités publiques".

Des effets indésirables cardiovasculaires et rénaux

 

L’aliskiren était déjà pointé du doigt depuis plusieurs années, notamment par la revue médicale indépendante Prescire , qui le place sur sa liste des médicaments "plus dangereux qu’utiles". D’une part, son efficacité par rapport à un placebo n’a pas été démontrée et, d’autre part, de nombreux effets indésirables "tels des troubles cardiovasculaires et des insuffisances rénales parfois fatales" ont été décrits, selon Prescrire .

« Au vu de la balance bénéfices-risques incertaine de l'aliskirène, mieux vaut ne pas l'utiliser dans l'hypertension, seul ou associé, et préférer des hypertenseurs dont l'efficacité est démontrée sur la survenue d'accidents cardiovasculaires", conseille enfin la revue Prescrire depuis 2012.

 

 

 

 

Publié dans SANTE, SERVICE PUBLIC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article