Portugal: accord pour dédommager des clients immigrés lésés de BES

Publié le par angeline351

 

Portugal: accord pour

dédommager des clients immigrés lésés de BES

L'Association Mouvement des Immigrés Lésés Portugais (AMELP) a annoncé ce mercredi qu'un compromis avec été trouvé avec Novo Banco pour dédommager les clients de Banco Espirito Santo (BES) vivant à l'étranger qui réclament leur argent perdu lors de l'effondrement de la banque en août 2014.

"C'est avec grande satisfaction que nous sommes parvenus à un accord avec Novo Banco et le gouvernement pour la récupération de notre argent", a indiqué l'AMELP sur sa page Facebook. L'Association s'est réunie avec le président de Novo Banco Antonio Ramalho et une représentante du gouvernement pour aboutir à un remboursement "à hauteur de 75% du capital, en transfert, dans un délai moyen de trois ans".

En contrepartie de ce remboursement, les clients de BES résidant à l'étranger devront s'engager à mettre fin aux actions judiciaires engagés contre Novo Banco. La banque portugaise les convoquera tout au long du mois d'août afin de savoir s'ils acceptent ou refusent la proposition. Quelque 4.000 clients de BES avaient troqué leur épargne contre des créances toxiques du groupe, présentées pour la plupart comme des produits financiers sans risque, pour une somme totale de 485 millions d'euros.

Fin 2016, le Premier ministre portugais, Antonio Costa, avait présenté une solution visant à dédommager les clients lésés de Banco Espirito Santo après de nombreuses manifestations où ils réclamaient leur dû. Alors que les contours du mode de financement restent encore flous, cette somme devrait être déboursée par un fonds d'indemnisation financé auprès des banques, avec une éventuelle garantie de l'Etat, ce qui pourrait peser sur le déficit du Portugal.

Publié dans Information, EUROPE

Commenter cet article