Grande enseigne. À Laval, Bouchara remplace Eurodif début août

Publié le par angeline351

Grande enseigne. À Laval, Bouchara remplace Eurodif début août

 

L’enseigne Eurodif de la rue du général de Gaulle, à Laval, est en liquidation pour travaux depuis près d’une semaine. Pas de fermeture en vue, juste un changement d’enseigne qui transforme Eurodif en Bouchara sur tout le territoire national.

Eurodif, c'est fini

« Vous allez partir ? Si, si, je sais que vous allez fermer... » La remarque se fait insistante depuis quelques jours auprès du personnel d'Eurodif. « On a beau répondre que non, non, on reste, qu'il s'agit juste d'un changement d'enseigne, certains ne nous croient pas ! » s'exclame Christophe Zuffi, directeur du magasin de Laval, sourire aux lèvres. Récemment arrivé à la tête d'Eurodif (1) après avoir dirigé le magasin d'Angers, ce quadra dynamique porte sur ses épaules le renouveau de l'enseigne phare de la rue du général de Gaulle. « C'est l'une des rares boutiques de cette dimension où l'on voit des clients faire la bise aux vendeuses », s'étonne-t-il encore, lui qui est passé par Clermont, Lille...

Bouchara, pas si nouveau

Qu'Eurodif soit remplacé par Bouchara ne surprend pas les fidèles. « Bouchara, c'était déjà notre marque de linge de maison, de blanc, de déco et de cuisine. Des collections déjà connues dans nos magasins et qui en sont l'ADN, poursuit Laurent Rebuffic, le directeur régional. Le changement d'enseigne est national. Finis les vêtements sauf la layette, la lingerie et les vêtements « homewear », c'est-à-dire d'intérieur. »

Déstockage massif

Exit les vêtements, tout doit donc disparaître ! Les remises sont importantes car le nouveau magasin « se désengage de la mode où il n'avait plus sa place. On brade nos vêtements, on n'en veut plus ! Par contre, depuis deux ans, l'art de la table, la déco et la cuisine décollent, donc on suit la tendance. En septembre, on comptera 75 Bouchara en France ! », affirme le directeur régional.

Un changement étudié

Installé depuis vingt-cinq ans à Laval, Eurodif jouit d'une vraie popularité auprès des Lavallois. Avec le nouveau concept, l'enseigne espère aussi toucher une jeune génération, plus branchée déco tout en gardant ses fidèles qui connaissent déjà Bouchara. « Nous fonctionnerons par thème et par modules. » En clair, la mise en scène sera importante avec des lits dressés entourés d'armoires recouvertes de linge en éponge, de décoration et de petit mobilier s'intégrant dans chaque univers. « Cinq à six thèmes sont prévus lors d'un parcours, renouvelés toutes les quatre semaines. 

Petite fermeture et même équipe

Pour marquer le coup, Eurodif sera fermé deux jours tout début août, « au moment où l'on enregistre généralement très peu de fréquentation », fait remarquer le directeur lavallois. Le changement d'enseigne prendra peu de temps. La réouverture est prévue lundi 7 août sous le nom Bouchara. Avec un visuel sobre, épuré, dans l'air du temps.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article