Force ouvrière réclame le maintien des contrats aidés

Publié le par angeline351

Force ouvrière réclame le maintien des contrats aidés

Force ouvrière a réclamé mercredi le maintien des contrats aidés, qui ont «des effets favorables sur l’emploi et le chômage», jugeant «inquiétante» la volonté du gouvernement de réduire ses effectifs au profit de la formation.

«En période de crise, (les contrats aidés sont) une nécessité pour l’insertion dans l’emploi de qualité», a écrit FO dans un communiqué, tout en demandant «une pleine mobilisation des crédits alloués pour (leur) financement».

«Ces contrats doivent être maintenus, et d’une durée suffisamment longue avec une accentuation de l’accompagnement individuel renforcé des bénéficiaires», réclame le syndicat.

La centrale s’inquiète que «plusieurs directions d’agence Pôle emploi ont déjà reçu des instructions pour geler leur financement».

Elle juge «tout aussi inquiétantes» les déclarations de la ministre du Travail Muriel Pénicaud, qui avait estimé au début du mois que les contrats aidés étaient «coûteux» et «pas efficaces dans la lutte contre le chômage». Plutôt que dans les contrats aidés, la ministre préférait «investir dans la formation».

«FO n’oppose pas formation et aide à l’insertion dans l’emploi, qui recouvrent des dispositifs et objectifs complémentaires», ajoute le syndicat.

Selon lui, «accroître le nombre de contrats aidés en période de ralentissement économique a des effets favorables sur l’emploi et le chômage».

AFP

Publié dans COMMUNIQUE FO, Information

Commenter cet article