Affaire du Fipronil : l’œuf contaminé par la poule capitaliste par Jean LEVY

Publié le par angeline351

 

«Enrichissez-vous !» disait le banquier Guizot, ministre de Louis Philippe, s'adressant à la bourgeoisie en plein essor. Nous étions alors à l'aube de la révolution industrielle.  Usines, mines, chemins de fer vont se développer sur notre sol tout au long des décennies suivantes, avec les premières grandes banques qui vont prospérer au-delà des espérances. Le progrès technique permet de transformer notre pays avec ses grands travaux nécessaires au développement de l'économie. Toutes les classes bourgeoises en profitent. Mais les concentrations ouvrières, exploitées sans vergogne,  vont permettre aux idées révolutionnaires de prospérer autour des perspectives nouvelles ouvertes par le Manifeste du parti communiste et la Première Internationale initiés et propagés par Marx et Engels.  

Un siècle et demi après, changement de programme : l'économie, la politique, la sphère médiatique sont dominées par une oligarchie financière ultra minoritaire, qui draine pour elle-même l'essentiel des richesses. La course au profit maximum rythme, à cadence accélérée, l'économie des Etats soumis à la loi du marché. Les

biens produits ne sont plus l'objectif des profits réalisés par la minorité qui truste le pouvoir économique, politique et médiatique. C'est la spéculation financière, l'industrie numérique,  qui sont sources des immenses fortunes concentrées.  Tout obstacle à l'accumulation de celles-ci est banni au nom de la rentabilité : souveraineté nationale, frontières, droits sociaux, libertés fondamentales, règles et lois limitant la pleine jouissance du capital sont exclus du champ politique. Avec le "Enrichissez-vous" d'aujourd'hui, tous les coups sont permis jusqu'à la corruption organisée, la 'mafiosisation' de la vie politique. "On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs", relève de la morale ordinaire. D'où l'affaire du fipronil et des oeufs contaminés,  comme celle de la viande de cheval avariée, ou des emplois fictifs rémunérés, ou tout autre scandale quotidien révélé.

On attend seulement, comme il y a cent cinquante ans, un nouveau Manifeste communiste qui ouvre l'espoir aux millions et au millions de Français victimes du capital mondialisé et de tous les "Friponil" à son service.

 

 

http://canempechepasnicolas.over-blog.com

Publié dans Information

Commenter cet article