Dotations aux collectivités : qui sont les grands perdants ?

Publié le par angeline351

Dotations aux collectivités : qui sont les grands perdants ?

Les collectivités aussi vont devoir se serrer la ceinture, si l'État veut réaliser des économies, comme il le fait dans l'armée notamment.

300 millions d'euros ne seront pas versés

Contrairement aux promesses tenues encore récemment aux élus locaux par Emmanuel Macron, les dotations versées aux collectivités locales vont bel et bien baisser. 

Plus précisément, des crédits d'un montant de 300 millions d'euros, qui devaient être versés en 2017, ne le seront finalement pas, comme l'explique un article du Parisien.

Cette annulation impacte directement les collectivités territoriales et, par ricochet, les projets qu'elles finançaient avec l'argent public.

 

Aucun projet engagé ne sera annulé, promet le gouvernement

Réalisation de travaux dans une école, soutien à des petits commerces dans un village, création d'une maison de santé dans une commune : les élus locaux dénoncent ces coupes budgétaires qui vont tuer dans l'œuf certains projets. 

Dans les autres crédits coupés, plusieurs millions d'euros devaient servir à financer des initiatives dans les quartiers sensibles. De son côté, le gouvernement assure qu'il s'agit là essentiellement « de crédits gelés par la précédente majorité » et jure qu'« aucun projet en cours n'est donc annulé ». 

Ce nouveau serrage de ceinture appliqué aux collectivités locales s'inscrit dans le plan d'économies plus large de 4,5 milliards d'euros annoncé par le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, mi-juillet.

Publié dans Information

Commenter cet article