Baisse des contrats aidés en vue

Publié le par angeline351

Baisse des contrats aidés en vue

Le gouvernement a décidé de diminuer drastiquement le nombre de contrats aidés pour le deuxième semestre 2017. Le dispositif est jugé trop coûteux et peu efficace dans la lutte contre le chômage. 

110 000 contrats aidés pour les six derniers mois de 2017

Dans les jours qui viennent, l'instruction semestrielle ad hoc, sur les contrats aidés, devrait être publiée : la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, table sur 110 000 contrats aidés pour les six derniers mois de l'année 2017, soit une baisse de 40 % par rapport aux six premiers mois de l'année, et deux fois moins que pour le deuxième semestre 2016. 

Devant les député, Muriel Pénicaud a estimé que les contrats aidés, en plus d'être très coûteux, ne permettaient ni de lutter efficacement contre le chômage, ni de favoriser l'insertion de ceux qui en bénéficient. Lors de sa prise de fonction, elle avait indiqué vouloir « mettre à plat » le dispositif, en évitant toutefois « la rupture ». Mais dans les faits, cette diminution drastique du nombre de contrats aidés est plutôt brutale.

Aucun contrat aidé dans le secteur marchand

D'après une information des Echos, Pôle emploi aurait déjà commencé à avertir les employeurs de la baisse du nombre de contrats aidés. Il n'y aurait, sur le deuxième semestre 2017, aucun contrat aidé dans le secteur marchand (CUI-CIE). Quant aux contrats aidés dans le secteur non marchand (CUI-CAE), ils seront réservés en priorité à l'Éducation nationale et à la police. Par ailleurs, seuls les emplois d'avenir pourront être renouvelés. 

Devant l'Assemblée nationale, Muriel Pénicaud a indiqué que le gouvernement préférait investir « dans la formation et dans le développement des compétences » plus à même, selon eux, de réduire efficacement et durablement le chômage.

Commenter cet article