Taxe foncière : la réforme qui va faire mal aux entreprises et commerçants

Publié le par angeline351

Taxe foncière : la réforme qui va faire mal aux entreprises et commerçants

Pour la première fois depuis 1970, les valeurs locatives des locaux professionnels vont être révisées. Le montant de la taxe foncière devrait exploser.

Un séisme à venir ! En plein cœur du mois de septembre, les propriétaires de locaux professionnels découvriront dans leur boîte aux lettres une taxe foncière au nouveau visage. Pour la première fois le montant de l’impôt sera calculé selon les « réelles » valeurs locatives des lieux. En effet, depuis 1970 les valeurs cadastrales des biens n’ont jamais été révisées et ne sont donc absolument pas à jour. 

Dans des propos rapportés par nos confrères de Capital, Sandrine Julien, directrice associée d’un cabinet de fiscalistes assure : « Les valeurs locatives de certains secteurs comme l’hôtellerie ou le cinéma qui se sont largement modernisés en 40 ans, apparaissent particulièrement sous-estimées ». Voilà une aubaine que le gouvernement ne pouvait pas laisser passer.

250% d'augmentation 

Dans la mesure où certains professionnels pourraient être concernés par des hausses très importantes, l’administration fiscale a prévu un lissage de ces dernières sur 10 ans. Toutefois les propriétaires n’auront aucune information sur les revalorisations à venir. Pire, les locaux qui se trouvent dans des immeubles construits après le 1er janvier 2017 n’auront pas droit à ce lissage.

En conséquence, certains commerçants vont devoir composer avec des hausses sèches de 200 voire 250%. Cette réforme des valeurs locatives reportée depuis plus de 40 ans devrait s’étendre aussi à tous les propriétaires immobiliers soumis à la taxe foncière et ceux qui seraient encore assujettis à la taxe d’habitation.

Publié dans VOS DROITS

Commenter cet article