Article publié depuis Overblog et Facebook et Twitter et LK

Publié le par angeline351

                                                                                    Section fédérale du COMMERCE

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMERCE - 14 juillet… tout le monde ne sera pas à la fête

 

Le 14 juillet est l’un des jours fériés des plus importants pour la République française. C’est la commémoration de la prise de la bastille en 1789 qui symbolise la fin de la monarchie et des privilèges…

A nos jours, la monarchie n’est pas de retour (sous la forme de l’époque), mais les privilèges sont, on ne peut, plus présents.

Les lobbyings du commerce auront bien fonctionné ces dernières années. Les grandes enseignes de l’ameublement, du bricolage auront obtenu la remise en cause totale du droit de chômer le dimanche, grâce à un amendement d’une sénatrice et d’un décret du ministre du travail. Drôle de notion de la démocratie.

Les gouvernements précédents n’auront eu de cesse d’offrir des cadeaux au patronat et les milliardaires et millionnaires du commerce en auront bien profité comme le démontre à nouveau le classement des plus grosses fortunes françaises.

Les projets gouvernementaux vont dans la continuité pour renforcer les privilèges. Quand il y a privilège, il y a souffrance de l’autre côté.                                                                                                                    

Le 14 juillet sera encore férié, mais rarement chômé pour les salariés du commerce. Encore un privilège offert au patronat du commerce que de faire travailler les salariés les jours fériés, le dimanche, et en soirée.

Nous sommes les "gens qui ne sont rien" (dixit Emmanuel MACRON), alors soyons TOUT, comme nous invite à le faire «l’Internationale».

                                                                                                    Paris, le 13 juillet 2017

 

Contacts : - Christophe LE COMTE – Secrétaire fédéral FO COMMERCE – 06 68 66 25 24

Publié dans COMMUNIQUE FO

Commenter cet article