Santé : suspension du tiers payant généralisé

Publié le par angeline351

Santé : suspension du tiers payant généralisé

Le tiers payant est un dispositif permettant à un patient de ne pas avoir à avancer de frais lors d'une consultation chez un médecin. Il devait devenir un droit pour tous à partir du 1er décembre 2017, mais cette mesure vient d'être suspendue.

Protestations des médecins contre le tiers payant généralisé

Pour les personnes atteintes de maladie longue durée, les femmes enceintes et les bénéficiaires de la CMU ou de l'AME, l'assurance maladie prend totalement en charge le coût des traitements. Mais ce n'est pas le cas pour le reste de la population. C'est pourquoi l'ex-ministre de la Santé, Marisol Touraine, avait lancé une réforme pour que le tiers payant soit généralisé.

Cette mesure avait suscité la grogne des médecins. En effet, elle les aurait contraints à diminuer leur temps de consultations afin de se consacrer à des tâches administratives. Un inconvénient qui ne leur semblait pas justifié, dans la mesure où la carte vitale permet un remboursement rapide.

Un rapport et une mission sur la faisabilité du tiers payant généralisé

Mais la mise en place du tiers payant généralisé ne verra pas le jour. En effet, Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a annoncé début juin qu'elle suspendait cette mesure qui devait être appliquée fin 2017. Par ailleurs, elle a confié une mission à l'inspection générale des affaires sociales (Igas) « Un rapport de l'Assurance maladie est prévu en septembre sur le tiers payant, mais dès maintenant je lance une mission Igas sur sa faisabilité ». 

La ministre, qui vient d'annoncer que 11 vaccins infantiles allait être obligatoires, a déclaré « Mon objectif serait d'éviter l'obligation de tiers payant généralisé. J'ai horreur des obligations ». Concernant l'aménagement de la loi, elle a estimé que « les décisions qui s'imposent seront prises en septembre ou en octobre ».

Commenter cet article