Prélèvement à la source : les tests commencent

Publié le par angeline351

Prélèvement à la source : les tests commencent

Bien que son entrée en vigueur ait été reportée à 2019, le prélèvement à la source vient de voir ses phases de tests commencer. Une manière d'estimer si ce dispositif est réellement efficace.

Evaluer le travail pour les entreprises

Le prélèvement de l'impôt à la source, les Français ne le connaissent pas. Jamais dans l'histoire de la Vème République, un tel système de prélèvement fiscal n'a été mis en place, du moins pour l'impôt sur le revenu. Cette mesure, dont la mise en application a été reportée en 2019, vient de voir ses phases de tests débuter, dans plusieurs entreprises de l'Hexagone.

L'idée de ces tests est évidemment de voir si ce dispositif est réellement efficace du point de vue de la collecte fiscale, et sans complexité pour les entreprises qui seront chargées de prélever l'impôt directement sur les salaires de leurs employés. Certains détracteurs de cette mesure affirment en effet, que ce n'est pas du ressort des sociétés de collecter l'impôt, et que cette démarche représentera des lourdeurs administratives supplémentaires pour les entreprises.

 

Plus de 700 "entreprises cobayes" à l'heure actuelle

A l'heure actuelle, plus de 700 entreprises auraient accepté de jouer le jeu en testant le prélèvement de l'impôt à la source. Par ailleurs, Bercy a indiqué que les inscriptions étaient encore ouvertes pour toute autre société qui souhaiterait s'initier à ce nouveau dispositif, avant qu'il n'entre véritablement en œuvre, d'ici deux ans.

La Direction générale des finances publiques explique que ce test sera réalisé dans les conditions réelles. Cette phase d'essai devrait se poursuivre jusqu'au moins de septembre prochain. D'ici là, le ministère des Finances estime que participer au test offre à chaque entreprise un accompagnement personnalisé en vue de mettre en place ce nouveau dispositif ! 

Publié dans Information

Commenter cet article