Gefco France réduit l'ampleur du dernier PSE

Publié le par angeline351

 

Gefco France réduit l'ampleur du dernier PSE

 

La négociation sur le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) lancé en mai par le groupe de logistique Gefco a permis d'abaisser à 200 les suppressions de postes prévues en France, contre 230 au départ, a-t-on appris jeudi de sources concordantes. Le troisième plan social en deux ans à Gefco France comptait initialement 301 suppressions de postes et 70 créations, soit 231 suppressions nettes. Sa version finale, bouclée après neuf réunions de négociation, prévoit désormais de supprimer 268 postes et d'en créer 65, le solde net étant de 203 suppressions, a indiqué à l'AFP Michel Le Breton, secrétaire (FO) du comité central d'entreprise.

La direction de Gefco, entreprise détenue par les chemins de fer russes (RZD), a confirmé les chiffres et précisé que l'accord trouvé avec les syndicats serait signé lundi. FO a accepté les mesures d'accompagnement pour les futurs licenciés, tout en désapprouvant les motivations économiques avancées par l'ancienne filiale du groupe PSA. Le plan touche principalement l'activité messagerie, "toujours confrontée à des difficultés importantes qui pèsent sur la compétitivité de l'entreprise", avait-elle indiqué en mai. La logistique et les fonctions support (ressources humaines, administration du personnel...) sont également concernées, d'après FO.

Le premier syndicat (49%) redoute des licenciements secs pour 161 personnes, positionnées sur des métiers amenés à disparaître. Les effectifs de Gefco France (environ 2.700 salariés selon FO) ont diminué sensiblement après des plans sociaux menés en 2015 (434 postes supprimés, 90 créés) et 2016 (133 postes supprimés, 15 créés).

Publié dans Information

Commenter cet article