Fournisseur de gaz : qui est le moins cher ?

Publié le par angeline351

Fournisseur de gaz : qui est le moins cher ?

 

Le chauffage est l’un des grands consommateurs d’énergie d’un foyer. Si vous vous chauffez au gaz, vous serez sûrement intéressé de trouver un fournisseur qui vous propose un combustible à prix réduit.

Le tarif réglementé, la référence pour le prix du gaz

Il existe différents types de tarifs appliqués par les fournisseurs de gaz naturel. Il y a le tarif réglementé qui est fixé par les pouvoirs publics et qui est assez élevé par rapport aux autres offres du marché. Le principe est simple : plus votre consommation est importante, plus le prix de votre abonnement sera élevé, mais le prix du kilowattheure (kWh), au contraire, sera diminué. Ainsi, si vous n'utilisez le gaz que pour la cuisson, le prix de votre abonnement sera moins cher, et le prix du kWh sera plus élevé.

À titre indicatif, si votre consommation annuelle ne dépasse pas les 1 000 kWh, votre abonnement sera d'environ 75 €, contre 90 € pour une consommation comprise entre 1 000 et 6 000 kWh. À l'inverse, le coût du kWh sera de 0,09 € pour une consommation de moins de 1 000 kWh contre 0,07 € pour une consommation de 1 000 à 6 000 kWh. Ce prix-là est appliqué dans la zone 1, c'est-à-dire dans la zone géographique où le prix est le moins cher. Connaître le tarif réglementé du gaz est important puisqu'il sert de base dans l'établissement du prix du gaz par les fournisseurs. Pour avoir une estimation du coût réel du gaz dans votre commune, il est préférable de passer par un comparateur de fournisseurs de gaz.

GDF Suez, le premier fournisseur d'énergie

GDF Suez est le fournisseur historique du gaz en France. Malgré l'ouverture du marché à la concurrence, il attire toujours les particuliers car son tarif est réglementé, donc soumis au contrôle des pouvoirs publics, ce qui est rassurant. Comme ce prix est plus élevé par rapport aux offres de la concurrence, GDF a mis en place des formules qui vous permettent d'obtenir un prix fixe, donc inchangé pendant une période de 1 à 3 ans, sans aucune garantie de réduction par rapport à l'évolution du tarif réglementé. En d'autres termes, même si les pouvoirs publics révisent à la baisse le prix du gaz, vous ne pourrez pas en profiter. De même, vous n'êtes pas exposé à une hausse des tarifs en cas de changement de prix. Pour un couple avec deux enfants qui habitent une surface de 100 m² et qui optent pour l'offre Gaz Naturel au prix réglementé de GDF Suez, avec contrat de 1 an, la dépense mensuelle en gaz est évaluée à près de 140 € par mois.

 

ENI, une alternative au prix fixe de GDF Suez

Avec Astucio Eco, ENI vous propose aussi un tarif fixe qui vous protège contre les évolutions de prix réglementés. Le principal avantage de l'offre de ce fournisseur est que le prix du gaz reste inchangé pendant toute la durée du contrat, en l'occurrence 4 ans. Toutefois, si le prix réglementé baisse à la date d'anniversaire de votre contrat, vous êtes en mesure de profiter de cette réduction à hauteur de 7 %. Pour ce qui est du prix du kWh, il est inférieur d'environ 2 à 4 % par rapport au tarif réglementé pour des frais d'abonnement annuel alignés sur ceux fixés par les pouvoirs publics.

 

Qu'en est-il du fournisseur de gaz naturel au tarif indexé ?

Les tarifs indexés sont un autre mode tarifaire élaboré par les fournisseurs de gaz. Le coût est plus abordable par rapport au tarif réglementé, mais il est susceptible de changer d'un mois à l'autre. Voici une liste des opérateurs qui vous proposent les meilleures offres au tarif indexé :

 Direct Energie propose un prix HT du kWh de 7 % inférieur au tarif réglementé. Par ailleurs, une remise est garantie chaque année. Pour ce qui est de l'abonnement, il reste le même que celui du tarif réglementé, à savoir 74,70 € par an pour une consommation de gaz limitée à la cuisson, contre 89,39 € si le gaz est employé pour produire de l'eau chaude, et 234,01 € s'il s'agit d'un chauffage au gaz. Pour une famille de deux enfants vivant dans un logement de 100 m², le budget à consacrer au gaz sera d'environ 130 € par mois.

 ENI propose une réduction beaucoup plus faible, de l'ordre de 5 % sur le prix du kWh hors taxe, mais il garantit une offre toujours moins chère par rapport au tarif réglementé. Côté abonnement, le tarif est le même que celui déterminé par les pouvoirs publics. 

Ces offres suivent les fluctuations du marché. Ainsi, elles varient en fonction de l'évolution du tarif de référence et du tarif des pouvoirs publics, sans jamais être plus chères.

Les offres duales, pour plus de réduction

Si vous souhaitez réduire le coût du gaz, il serait judicieux d'effectuer un achat groupé d'électricité et de gaz. En d'autres termes, vous souscrivez à un abonnement électricité et gaz auprès d'un même fournisseur. Généralement, ces offres duales s'accompagnent d'une importante réduction tarifaire par rapport au prix réglementé :

 Lampiris propose une baisse de 10 % par rapport au prix du kWh fixé par les pouvoirs publics.

 Direct Energie offre une réduction de l'ordre de 7 %. 

 EDF et Proxelia n'affichent aucune réduction, mais une garantie de prix fixe pendant une durée de 2 ans.

Publié dans Information

Commenter cet article