Code du travail: trois revendications de l'économie sociale et solidaire

Publié le par angeline351

 

Code du travail: trois revendications de l'économie sociale et solidaire

Licenciement économique, participation aux grandes négociations... L'Union des employeurs de l'économie sociale et solidaire (ESS) réclame aussi des changements au gouvernement.

Environ 200.000 structures, 2,38 millions de salariés... Voici peu ou prou ce que pèse l'économie sociale et solidaire (ESS) en France. C'est l'Udes - l'Union des employeurs de l'ESS - qui représente le secteur, dans le cadre des consultations rue de Grenelle sur la réforme du code du travail. Voici trois grands points au sommaire de son cahier de doléances.  

 
 

1. Apprécier les difficultés économiques localement

Aujourd'hui, le périmètre pour apprécier les difficultés économiques de l'entreprise est international. Lors de la loi El Khomri, il a été question de le réduire au niveau national. La mesure n'a finalement pas aboutie mais, à la satisfaction des organisations patronales, elle revient dans la réforme Pénicaud. 

L'Udes milite carrément pour le niveau... départemental, avec examen de l'établissement, et non de l'entreprise en sa totalité. La santé de beaucoup de structures dépend en effet d'aides des collectivités locales. 

Publié dans Information

Commenter cet article