Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DOUCHE FROIDE POUR LES SALARIÉS DE VEOLIA EAU FRANCE

Publié le par angeline351

Le groupe de services à l'environnement compte supprimer près de 600 emplois d’ici 2020.

Sombres perspectives pour les salariés de Veolia Eau France : 572 emplois seront supprimés d’ici à 2020, via un Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE). Ce n’est pas tout, puisqu’un millier de postes seront soumis à des mobilités géographiques. Ces mesures ont été présentées à l’occasion du comité social d’entreprise du 20 juin, alors que la direction présentait le volet organisationnel et social du plan de relance de l’activité eau en France.

“Tout le monde a été surpris par cette annonce. La direction avait annoncé une réorganisation fin mai, mais on ne s’attendait pas à ce que ça saigne à ce point là”, s’indigne Jean-Luc Touly, représentant FO de Veolia Eau Ile de France, qui rappelle que Veolia Eau France a déjà supprimé dans les 1.500 postes ces 3 dernières années via des plans de départ volontaires. Mesure la plus spectaculaire, le nombre de centres de Service client, actuellement au nombre de dix, sera ramené à trois, situés à Liévin, Vaulx-en-Velin et Montpellier. Les centres de Rennes, Toulouse, Cergy, Saint-Denis et Metz seront fermés en octobre 2018. Ceux de Nantes, Rouen et Nice, un an plus tard.

La direction de Veolia Eau avance toujours les mêmes arguments pour justifier ses coupes dans les effectifs : son activité est pénalisée par la récupération de la distribution d’eau par des régies municipales, les renégociations à la baisse des tarifs de l’eau par les collectivités locales et la loi Brottes, votée en 2013, qui interdit les coupures d’eau et augmenterait les taux d’impayés. “Cela ne tient pas, reprend Jean-Luc Touly, Veolia tient quand même plus de 50% de la distribution privée d’eau en France et le chiffre d’affaires est stable aux environs de 2,9 milliards d’euros. Quant à la loi Brottes, ils en rajoutent, elle ne met pas du tout en péril une entreprise comme Veolia."

Publié dans Information

Commenter cet article