Ce mardi matin, les pompiers vont manifester dans le centre-ville pour obtenir des moyens

Publié le par angeline351

Ce mardi matin, les pompiers vont manifester dans le centre-ville pour obtenir des moyens

L’intersyndicale CGT – CFDT – FO des pompiers du Nord lance un appel à manifester pour ce mardi matin. Le cortège, dans lequel au moins une centaine de personnes sont attendues, partira du quartier de Fives pour rejoindre la place de la République, via la gare Lille-Flandres et le conseil Régional. Les manifestants dénoncent « un manque cruel de moyens humains ».

Après une journée nationale très réussie ce samedi place François-Mitterrand, les pompiers descendent dans la rue ce mardi matin, dans une ambiance moins festive. À l’appel de l’intersyndicale CGT, CFDT, FO, une centaine de soldats du feu, au moins, vont manifester dans le centre-ville de Lille, entre 11 h et 14 h 30. Le départ est fixé à la caserne Lille-Bouvines de Fives. Le cortège empruntera l’avenue Willy-Brandt, la place de la gare, la rue de Tournai, puis les boulevards Hoover (Conseil régional), Louis-XIV et de la Liberté jusqu’à la place de la République. Les pompiers y attendront le conseil d’administration du Sdis 59, dont l’assemblée est prévue à 14 h 30 à la préfecture.

 

« Il manque deux cents pompiers pros dans le Nord »

Depuis un mois, une partie des pompiers a entamé une grève, dont l’effet visible est la multiplication des slogans peints sur les engins et les murs des casernes. Les syndicats dénoncent les «  mauvaises orientations sur le plan budgétaire  », conduisant, selon eux, à un déficit de «  deux cents sapeurs-pompiers professionnels dans le Nord. Les pompiers ne sont parfois pas assez nombreux dans les engins. Cela accroît les risques et diminue la qualité de service. Il faut embaucher  ». L’intersyndicale évoque également une « diminution du pouvoir d’achat pour les pompiers à long terme  » et une politique de «  blocage des carrières des agents  ».

Une mise en garde du Sdis 59

Samedi matin, lors de la cérémonie d’hommage aux sapeurs-pompiers place Rihour, le vice-président du conseil d’administration du Sdis 59, Jacques Houssin, a prévenu les grévistes que «  les dégradations de locaux ou de véhicules, les écrits mensongers ou outranciers, ne peuvent être tolérées. » Sur le fond, M. Houssin explique que «  des décisions politiques pragmatiques (…) prises depuis mai 2015  », l’ont toujours été «  sans jamais remettre en cause (…) le haut niveau de service dû aux Nordistes  ». Il précise que «  le niveau de rémunération des agents a pu être préservé  », indique que «  229 promotions ont été accordées en 2016  » et que 60 pompiers pros vont être embauchés en 2017.

Concernant les conditions de travail, M. Houssin rappelle les constructions de nouvelles casernes, l’achat de nouveaux véhicules etc. Il réaffirme également son soutien aux pompiers victimes de violences verbales ou physiques durant les interventions, appelant à une «<UN>tolérance zéro<UN>».

Le Sdis réaffirme «  notre souci de mener un dialogue social constructif  ». Les manifestants espèrent pouvoir discuter avec leur conseil d’administration ce mardi à préfecture.

Publié dans Information

Commenter cet article