Canicule : quels sont vos droits au travail ?

Publié le par angeline351

Canicule : quels sont vos droits au travail ?

étéo France a placé 66 départements en vigilance orange canicule jusqu'à mercredi 21 juin. Alors que le pays connaît de fortes et intenses chaleurs, de nombreux travailleurs sont touchés par l'augmentation des températures, en particulier ceux qui travaillent en extérieur. Jardiniers, couvreurs, employés du BTP, ouvriers agricoles... Exposés aux changements météorologiques, ils travaillent actuellement dans des conditions difficiles. En France, le code du travail et le plan canicule prennent très au sérieux les risques liés aux montées de températures. La législation oblige ainsi les employeurs à mettre en place plusieurs mesures pour protéger les salariés. Ils doivent par exemple prévoir de l'eau potable : "Sur les chantiers du BTP [...] les chefs d'établissement sont tenus de mettre à la disposition des travailleurs trois litres d'eau, au moins, par jour et par travailleur", indique le plan canicule. 

L'employeur doit également prévoir des zones d'ombre, des ventilations ou encore des films antisolaires sur les parois vitrées. Le code du travail demande également que l'employeur sollicite un médecin du travail pour rappeler les premiers gestes à accomplir en cas d'alerte météorologique. Enfin, les horaires peuvent être modifiés, pour faciliter le travail des employés. C'est notamment le cas dans le secteur du BTP, où les employés travaillent parfois en continu entre 6h et 13h. 

Droit de retrait, tenue vestimentaire...Quels sont les droits des salariés ?

Le code du travail prévoit aussi des droits pour les salariés : "Le travailleur alerte immédiatement l'employeur de toute situation de travail dont il a un motif raisonnable de penser qu'elle présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé ainsi que de toute défectuosité qu'il constate dans les systèmes de protection. Il peut se retirer d'une telle situation", indique le texte. La législation prévoit ainsi que les salariés peuvent évacuer leur bureau si la température atteint le seuil des 34 degrés.

Autre question qui fait souvent débat au sein du monde du travail : peut-on venir travailler en short ? En théorie, oui selon le code du travail. Sur le papier, aucun texte n'interdit de porter des tongs. L'article de loi est même clair : "Nul ne peut apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives de restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnées au but recherché". Pourtant, cette liberté peut être restreinte par l'entreprise, qui peut considérer que le port de tongs et de shorts n'est pas approprié au travail. 

Le code du travail possède néanmoins des failles. Aucun seuil de température n'a officiellement été fixé pour les employés L'Institut national de santé et de sécurité au travail (INRS), prévoit un danger lorsque les températures dépassent 28°C et estime la situation "mortelle" au-delà de 33°C.Le spectre de la canicule d'août 2003 est toujours présent dans les esprits des autorités sanitaires. 70.000 personnes étaient décédées en Europe, dont 15.000 en France.

Publié dans VOS DROITS

Commenter cet article