Nouveau gouvernement : la Macron vision du social encore un peu floue

Publié le par angeline351

Nouveau gouvernement : la Macron vision du social encore un peu floue

A peine la composition du premier gouvernement formé à la demande du président de la République dévoilée, la presse s’est encore plus interrogée sur la tournure que pourrait bien prendre le social dans les semaines à venir.

Le Monde 
Le ministre de l’économie Bruno Le Maire a annoncé que son premier déplacement serait à Berlin lundi, pour des entretiens avec son homologue allemand, Wolfgang Schäuble, quand même connu pour son austéritémania. Et de se réjouir d’avance : Je suis sûr qu’ensemble nous ferons du bon travail, a-t-il dit. Ce bon travail, il suppose que la France tienne ses comptes publics et qu’elle tienne ses engagements vis-à-vis de ses partenaires européens. [...] [Il faut] que la nation française arrête de dépenser plus d’argent qu’elle n’en gagne. Il n’a pas précisé s’il entendait limiter les émoluments excessifs. Le ministre de l’action et des comptes publics, Gérald Darmanin, a déclaré de son côté que la feuille de route des nouveaux locataires de Bercy était toute claire : nous devons rassurer nos partenaires européens. Il a dit aussi l’attachement qui est [le sien] à la fonction publique lors de sa passation des pouvoirs. Heureusement, parce que le ministère, lui, a disparu.

Le Midi Libre 
Inquiétant ? En effaçant ainsi la Fonction publique, en la rattachant à un département ministériel qui en fera avant tout une variable budgétaire et en y nommant une personnalité fortement ancrée à droite, [Emmanuel Macron et Edouard Philippe] indiquent clairement leur volonté de poursuivre et d’amplifier les nocives politiques d’austérité, a déclaré la CGT.

L’Express 
Muriel Pénicaud est quelqu’un que je connais, qui a eu une grande expérience à la fois en cabinet ministériel puisqu’elle fut au cabinet de Martine Aubry, ministre du Travail, mais à la fois comme DRH de grandes entreprises, dont Danone qui est une entreprise quand même assez réputée sur sa dimension sociale, a souligné Jean-Claude Mailly sur France info [...] quelqu’un de direct, qui dit les choses et qui a une connaissance à la fois technique et politique des dossiers, donc a priori un bon profil. [...] Après c’est la ligne globale de la politique économique et sociale qui va peser. Et beaucoup annoncent comme lourd le climat de cet été.

Le Journal du Dimanche 
D’autant que le président compte supprimer la cotisation sociale salariale d’assurance chômage (2,4% du salaire brut) et la remplacer par une hausse de la CSG. Cela libérera du pouvoir d’achat d’un côté – sur le salaire net – mais en fera fondre d’un autre – sur les sommes à verser au fisc. Autrement dit, le système reposerait sur la solidarité nationale via l’impôt et non plus sur les actifs via les salaires. La logique assurantielle disparaît au profit d’une logique universelle, déplore Jean-Claude Mailly. Obliger les retraités et fonctionnaires à financer des prestations chômage auxquelles ils n’auront pas droit pose un souci d’équité. Une mesure que le Conseil constitutionnel pourrait tout à fait retoquer…. Le chef (de l’exécutif) retoqué ne manquerait pas de sel.

Libération 
Certaines soustractions sont aussi salées : L’absence d’un ministère dédié à l’habitat a provoqué du flottement au sein même du gouvernement sortant. Aussitôt après la publication de la liste des nouveaux ministres, les services d’Emmanuelle Cosse étaient dans l’incapacité de dire qui viendrait pour la passation de pouvoir à son ministère du Logement. Faute d’intitulés clairs concernant les prérogatives de chaque nouveau membre du gouvernement, il aura fallu attendre que l’Élysée livre le nom du titulaire : c’est le ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand, qui hérite du Logement et de la politique de la Ville. Ce dernier aura ainsi participé à trois passations de pouvoirs. Dans son périmètre ministériel figure également l’Aménagement du territoire. Sans que l’on sache encore vraiment à quelle enseigne les Français seront logés

Publié dans COMMUNIQUE FO

Commenter cet article