Chantier naval nazairien : FO continue de réclamer la nationalisation

Publié le par angeline351

Chantier naval nazairien : FO continue de réclamer la nationalisation

Le syndicat Force ouvrière des chantiers navals continue de réclamer une nationalisation (même temporaire) de l’entreprise de Saint-Nazaire. Il va solliciter une rencontre avec le nouveau gouvernement.

Force ouvrière continue de plaider pour le scénario de la nationalisation des chantiers STX. Ceci alors que Fincantieri a signé le compromis de vente, le 19 mai dernier, en Corée.

Si FO plaide pour un autre scénario, c’est que les dés ne sont pas encore complètement jetés. Maintenant que le compromis est signé, l’État (actionnaire à 33,3 %) a deux mois pour engager son droit de préemption pour passer devant Fincantieri et acquérir ces 66,6 % d’actions.

« Le sort de STX serait réglé. Il n’en est rien !, rappelle le syndicat […]. Il n’est pas concevable de se satisfaire du prix d’achat de 79,5 millions d’euros proposé par Fincantieri pour les 66,7 % détenus par STX, comparé au capital de notre site. […] Alors que notre carnet de commandes est de 10 ans, celui de Fincantieri n’est assuré que pour 5 ans. »

 

Jeudi, lors de la consultation du comité d’entreprise, FO avait déjà fait savoir qu’il était défavorable au rachat par Fincantieri.

Publié dans COMMUNIQUE FO

Commenter cet article