À Emmanuel Macron qui veut passer la loi travail II par ordonnances, c'est toujours non merci!

Publié le par angeline351

À Emmanuel Macron qui veut passer la loi travail II par ordonnances, c'est toujours non merci!

  • rançois RuffinCandidat aux "Picardie debout" aux législatives dans la Somme, réalisateur du film Merci Patron
  •  
    Caroline De HaasCandidate de rassemblement de la gauche aux législatives (Paris XVIII)

Lettre ouverte à Emmanuel Macron, Ordonnances, non merci ! 

Par François Ruffin, réalisateur, Caroline De Haas, pétition loi travail, non merci, Florian Borg, avocat

Lettre ouverte à Emmanuel Macron

 
 
 

Ordonnances, non merci !

Monsieur le Président,

Vous avez annoncé vouloir avancer pendant l'été dans la 2ème étape de la Loi travail contre laquelle les jeunes et les salarié.e.s s'étaient mobilisés l'an passé.

Pour contourner notre désaccord massif, il semble que vous ayez trouvé la solution. Plus rapide qu'un débat à l'Assemblée, plus facile qu'une négociation avec les syndicats et plus pratique que le 49-3: les ordonnances. Cette anomalie démocratique vous permet de décider seul, sans tenir compte de nos avis ou de celui du Parlement.

Pour quelqu'un qui affirme vouloir renouveler la vie politique, on peut dire que vous posez le décor.

Avez-vous regardé les conséquences de la première Loi travail? Baisse de la rémunération des heures supplémentaires, suppression du suivi renforcé des femmes enceintes par la médecine du travail ou encore affaiblissement des droits des salarié.e.s en cas de cession d'entreprise (les plans sociaux de Vivarte, Tati ou Whirpool parlent d'eux-mêmes) n'en sont que quelques exemples.

Visiblement, cela ne vous suffit pas. Vous voulez plafonner les indemnités prudhommales en cas de licenciement abusif (c'est votre marotte on dirait). Vous voulez continuer l'inversion de la hiérarchie des normes pourtant bien entamée l'an dernier. Vous voulez étendre le recours aux referendums pour contourner les syndicats majoritaires.

Le monde que vous nous dessinez Monsieur Macron, c'est le monde de l'individualisme et du chacun pour soi. Les valeurs de notre République, que vous ne cessez de célébrer dans vos discours sont pourtant celles de la solidarité, du partage et des protections collectives.

Vous voulez redonner du sens à la politique ? Monsieur le Président, retrouvez la voie de l'intérêt général, renoncez aux ordonnances.

Les signataires de cette tribune proposent aux internautes d'interpeller le Président de la République sur http://loitravail.lol

Publié dans Information

Commenter cet article