Article publié depuis Overblog et Twitter

Publié le par angeline351

 Le travail du dimanche à LEROY MERLIN : deux nouveaux magasins dans l’illégalité » extrait du JEC n°94

Deux nouveaux magasins ouvrent tous les dimanches chez Leroy Merlin à Paris Beaubourg et Daumesnil.

Puis bientôt, celui du Boulevard Macdonald dans le 19ème. Pourtant, un arrêté du Préfet de Paris (intra-muros) interdit « aux établissements ou parties d’établissements vendant des articles de quincaillerie, vernis, couleurs, articles d’entretien » d’ouvrir le dimanche toute la journée avec ou sans personnel.

Leroy Merlin n’étant pas à un déni de justice près, se met une nouvelle fois dans l’illégalité ! Le chiffre réalisé le dimanche impute celui du samedi précédent et lundi suivant. FO l’a toujours dit : « Les Français ne vont pas dépenser plus le dimanche l’argent qu’ils n’ont pas ». L’affluence des clients n’est pas au rendez-vous. Mais Leroy Merlin garde le cap et élude les questions posées par les délégués FO sur l’illégalité des ventes de produits interdits par l’arrêté du préfet de Paris du 22 septembre 1989.

Voilà comment, petit pas par petit pas, Leroy Merlin procède à la soumission librement consentie des salariés devenant des collaborateurs (1) de la servitude volontaire.

Faire croire que le système de prime et d’intéressement va redémarrer grâce aux ouvertures du dimanche et faire croire que c’est bon pour l’emploi, et particulièrement pour ces « pauvres » étudiants qui recherchent des petits boulots. Eh bien non ! Le nombre de contrats « étudiants », soit moins de 20 heures, stagne alors que le nombre de magasins ouvrant tous les dimanches augmente dans cette entreprise. Les salariés des TPE (2) seront frappés une nouvelle fois par cette distorsion de concurrence qui entraîne leur perte d’emploi.

La section syndicale FO chez Leroy Merlin avait raison d’affirmer qu’au nom de la distorsion de concurrence, les ouvertures du dimanche provoqueraient encore plus de distorsion de concurrence.

FO avait raison de prévenir que cela ne créerait pas d’emplois, mais voire en détruirait !

Conformément à la résolution, la section FO continuera à se battre contre toute ouverture le dimanche.

 

1) Terme utilisé pour désigner les salariés
2) Très petite entreprise : – de 11 salariés

Roxane IDOUDI
Membre du Bureau
de la section fédérale
du Commerce

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article