Histoire des Employés et de leur Fédération, la FEC

Publié le par angeline351

Histoire des Employés et de leur Fédération, la FEC En quelques dates majeures, de 1848 à 2016, les luttes des employés syndicalement organisés avec leur Fédération, la Fédération Nationale des Employés de 1893 devenue Fédération des Employés et Cadres en 1946.
Autant de moments d’espoir, de doutes et de victoires pour la fraternité dans le progrès social des hommes autant que des femmes et l’émancipation humaine.

1848 – 1892
Les prémices de la Fédération des Employés
et première grève contre le travail du dimanche

1848 : La Tribune des Employés, premier journal du groupe social des Employés
28 janvier 1869 : Première Chambre Syndicale
23 mai 1869 : Première grève pour ne pas travailler le dimanche
1885 : Chambre Syndicale avec Gély et Dalle
1887 : Le « Programme » de la Chambre syndicale des Employés

1893 – 1918
Fondation de la fédération des Employés
et première victoire avec la loi sur le repos dominical

1893 : La fondation et les débuts de la Fédération Nationale des Employés
1895 : Avec la CGT
1897 : le Congrès de 1897
1er juillet 1900 : Avec Jaurès
1900 : La Fédération Internationale des Employés
1905 : Grève chez Dufayel
1906 : Loi interdisant le travail le dimanche
1909 : Pour Francisco Ferrer
1912 : Licenciée pour défaut de génuflexion
1917 : Grande grève féminine de mai 1917 et la loi sur la « semaine anglaise »

1919 – 1939
Assurances sociales et le Front Populaire,
le temps des conquêtes

1919 : 17e Congrès d’avril 1919 de la FNSE : « Vive Jaurès »
Mai-juin 1919 : Un grand élan pour la justice sociale
1923 : Pour les Assurances Sociales
1925 : Grève dans les banques
1930 : 25ème Congrès, travail des femmes et élection de Capocci
12 février 1934 : Le fascisme ne passera pas
16 décembre 1935 : Réunification de la FNSE
Juin 1936 : Grève dans les grands magasins
1938 : La FNSE pour la République espagnole et contre les accords de Munich

1940 – 1945
La Fédération à la pointe de la Résistance
et contre la Charte du Travail de Vichy

Novembre 1940 : Manifeste du syndicalisme français avec la FNSE
Décembre 1941 : Condamnation de la Charte du Travail
24 juillet 1945 : Buisson, père de la Sécurité Sociale

1946 – 1973
La Fédération devient la FEC au sein de la CGT-FO

Mars 1946 : 30ème Congrès Fédéral de Vichy qui fonde la FEC
Décembre 1947 : Fondation de la CGT-FO, choisir la liberté
1948 : Reconnaissance de la « représentativité » de la FEC, puis de la CGT-FO
1953 : Grève nationale d’août
1954 : Bilan historique, pour les 60 ans de la Fédération des Employés
1956 : Avec la Hongrie libre
1957 : Grève dans les grands magasins
1957 : Grève dans les banques
1960 : 36ème Congrès et l’Algérie
1966 : Grève nationale du 17 mai
17 mai 1967 : Pour la défense de « notre Sécurité Sociale »
1968 : 40ème Congrès de la FEC

1974 – 1989
Marc Blondel, du Secrétariat général de la FEC
au Secrétariat général de la CGT-FO

1974 : Grève illimitée et reconductible dans la banque
1974 : 42ème Congrès de la FEC et élection de Marc Blondel
1975 : Conflit au Parisien Libéré et refus du liberticide monopole d’embauche
1976 : Délégation de la FEC contre Barre et le premier « plan d’austérité »
1978 : 66 jours de grève dans les caisses
1982 : Bilan et opposition aux lois Auroux
1983 : Contre « un plan de rigueur ou d’austérité » imposé par J. Delors
1985 : Pour le contrat collectif et non l’individualisation du contrat de travail
1986 : La « compétitivité », rengaine du CNPF et des ultras du libéralisme
1989 : Non à l’Europe « océan de libéralisme » et pour « un droit social européen »

1990 – 2004
La FEC pour la défense de la Sécu,
du contrat de travail et des retraites

1990 : 47ème Congrès Fédéral
            Contre un contrat de travail « qui ramène un siècle en arrière »
1990 : « La Sécu, elle est à nous, on s’est battu pour la gagner, on se battra pour la garder ! »
1994 : Victoire contre le CIP
1995 : Contre le plan Juppé, « grève générale interprofessionnelle »
2003 : Plan Fillon-CFDT des retraites pour les assurances privées
2004 : Contre la BCE et son dumping social, et contre « l’enveloppe fermée » à la Sécu

2005 – 2016
La FEC contre l'austérité de droite comme de gauche et pour l'émancipation humaine

2005 : 51ème Congrès Fédéral, pour le « non » à la politique de l’Union Européenne
2006 : Victoire contre le Contrat Première Embauche, Contrat Précarité Exclusion
2010 : Pour les retraites par répartition avec un financement à 13% du PIB
            et contre l’escroquerie de la contre-réforme Woerth
2012 : Bricorama et la lutte permanente pour le repos le dimanche
2013 : Non à « l’austérité de gauche »
2016 : Contre la loi ’’Travail’’

 

Publié dans COMMUNIQUE FO, CADRES

Commenter cet article