FO, le syndicat de la fiche de paie !

Publié le par angeline351

FO, le syndicat de la fiche de paie !

 

L’austérité est aussi salariale. Une étude de l’OIT concernant la croissance des salaires montre que le décrochage salarial s’est aggravé ces dernières années. Au niveau mondial, les salaires n’ont progressé que de 1,7% en 2015 contre 2,5% en 2012, et pour mémoire de 3,4% en 2007, juste avant la crise financière.

Une autre étude, celle d’Eurostat concernant la proportion de bas salaires dans le total des salaires montre une augmentation de la part des bas salaires.

Nous y retrouvons des taux importants en Lettonie, par exemple, où les bas salaires représentent 25,46% du total, quand la moyenne européenne est à 17,15%. L’Allemagne régulièrement présentée comme un exemple (pour qui ? pour quoi ?) est à 22,48%, quand la France est à 8,81%, et la Suède à 2,64%.

Cette situation est aussi directement liée au niveau de précarité dans ces différents pays. Plus elle est importante et plus les bas salaires le sont également.

Dans son rapport, l’OIT fait ressortir que la croissance des salaires est bien en deçà de la productivité, et constate une baisse de la part travail dans le PIB.

Rien ne justifie une telle baisse aujourd’hui, si ce n’est une volonté des responsables d’entreprise de contenir la masse salariale, afin de dégager du cash pour les actionnaires, et de baisser le coût du travail.

Cette stratégie, apparemment coordonnée, est évidemment injuste pour les salariés, mais dangereuse sur le plan économique car elle risque de freiner la demande des ménages et/ou entraîner la déflation.

On ne peut évoquer la question salariale sans parler de celle des inégalités.

Le rapport de l’ONG OXFAM a défrayé la chronique en raison de son communiqué "accrocheur" : les huit plus riches dépassent, en fortune, celle de la moitié de la population mondiale la plus pauvre.

De fait, la fortune des 62 personnes les plus riches a progressé de 500 milliards de dollars depuis 2010, quand celle de la moitié de la population mondiale la plus pauvre, s’est réduite de 1 000 milliards de dollars durant la même période.

Aujourd’hui, ces 62 plus riches de la planète disposent d’une fortune totale estimée à 1 760 milliards de dollars.

Outre la question salariale, celle de la répartition plus juste des richesses produites est d’une acuité certaine.

Un dernier chiffre franco-français celui-là : 18%. C’est le taux "d’inflation historique", pour reprendre l’expression de Proxinvest (société de conseil auprès des investisseurs), des rémunérations des patrons du CAC 40 en 2015. Ce taux est évidemment une moyenne.

Nous y retrouvons une part importante d’augmentation des actions gratuites (+33%) probablement due au cadeau fiscal fait par Emmanuel MACRON quand il exerçait la fonction de ministre de l’Economie

. Augmenter les salaires est une question de justice sociale et d’efficacité économique. Alors, oui, FO est et reste le syndicat de la fiche de paie.                        

Serge LEGAGNOA Secrétaire général

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article