Flers À Flers, quel avenir pour La Halle aux chaussures, Naf Naf et San Marina ? Une circulaire ...

Publié le par angeline351

Flers À Flers, quel avenir pour La Halle aux chaussures, Naf Naf et San Marina ? Une circulaire ...

 

À Flers, quel avenir pour La Halle aux chaussures, Naf Naf et San Marina ? Une circulaire interdit aux salariés de parler

Le groupe Vivarte, propriétaire des marques La Halle aux chaussures, Naf Naf et San Marina est dans la tourmente. À Flers, il possède trois points de vente. Lesquels sont menacés ?

Après La Halle aux vêtements, dont le magasin de Flers (Orne) a fermé ses portes en novembre 2015, le groupe Vivarte, propriétaire de plusieurs enseignes, a annoncé la fermeture de 147 magasins La Halle aux chaussures et la cession de la marque Naf Naf.

À Flers, le groupe Vivarte possède trois magasins : La Halle aux chaussuresNaf Nafet San Marina. Quel avenir pour ces points de vente ?

Selon Arnaud Moujol, délégué central syndical Sud de Vivarte, « les magasins La Halle-aux-chaussures de Flers et Vire sont menacés. Les négociations liées au Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) seront clôturées le 2 juin ». Arnaud Moujol estime que « les fermetures de ces magasins auront lieu au plus tard fin août ». Le magasin de Flers emploie quatre salariés.

Concernant le magasin Naf Naf de Flers, situé rue du 6-Juin, la situation est sensiblement différente.

“On peut imaginer une fermeture”

Arnaud Moujol explique :

La marque Naf Naf a été mise en vente. Pour le moment, le magasin de Flers n’est pas touché par une fermeture. Étant donné que Naf Naf faisait partie des mêmes logistiques que Kookaï ou Chevignon, on peut imaginer une fermeture. 

L’été dernier, les marques Chevignon et Pataugas avaient été mis en vente. Ces deux enseignes n’ont pas trouvé preneur.

Le magasin San Marina, rue Blin à Flers, est dans une situation plus floue. « L’enseigne n’est pas mise en vente. C’est le statut quo », confie le syndicaliste.

Sur un plan général, Arnaud Moujol craint « un dépeçage du groupe ».

Une circulaire troublante

Dans ce contexte, le groupe Vivarte a diffusé une circulaire qui a de quoi faire bondir toute personne attachée au respect de la liberté d’expression.

Voici une copie de la circulaire de la direction diffusée auprès des salariés des magasins La Halle aux vêtements menacés de fermeture. Nous avons masqué les noms. Cette circulaire nie le droit à la parole de ces salariés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans ce mail, la direction écrit, à propos du comportement qu’un salarié est censé tenir face aux sollicitations de journalistes : « Vous ne devez pas communiquer ou faire de commentaires au nom de la Halle-aux-chaussures ».

Invitant “fortement” les salariés à diriger la presse vers

un seul contact, un spécialiste du cabinet Vae Solis chargé de répondre avec les bons éléments de langage, cette circulaire semble nier le droit à la parole des salariés.

Du côté de la direction du groupe, son porte parole, Aymeric Granet explique, à nos confrères de La Voix le bocage, qu’aucun planning précis n’a encore été établi concernant la fermeture des magasins La Halle-aux-chaussures de Flers et Vire (Calvados).

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Information

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article