En 2017, on ne lâche rien !

Publié le par angeline351

En 2017, on ne lâche rien !

Tout d’abord, je tiens à vous adresser, à titre personnel, tous mes voeux de très belle année 2017 et, à titre syndical, une année de satisfaction de nos revendications.

2017 va être marquée par un long, très long couloir électoral qui a débuté avec la primaire de la droite, puis celle de la gauche, avant d’aboutir aux élections présidentielles et législatives.

 
D’un côté, un gouvernement qui expédie les affaires courantes et, de l’autre, la course à l’échalote électorale dans un contexte où les populismes prennent le dessus tant dans notre pays, que chez nos voisins plus ou moins lointains.
 
Le populisme, au sens le plus péjoratif du terme, ne connaîtrait pas de succès si la classe politique dirigeante avait pour seul objectif, non pas le sens de l’Etat mais, plus simplement et plus prosaïquement, le sens de l’intérêt général dans le respect de nos principes républicains.
 
Plus largement, les ravages de la mondialisation débridée et de la financiarisation totale de nos économies ont appauvri une grande partie de la classe moyenne, sans oublier une aggravation de la précarité et de la pauvreté chez les plus fragiles. C’est une réalité partout en Europe, y compris en Allemagne.
 
A l’opposé, les plus riches sont de plus en riches. Outre la question de repenser la redistribution équitable des richesses produites, c’est le modèle même de société qu’il faut repenser
 
Voici plus de trente ans que les ultralibéraux obtiennent gain de cause au travers de la dérégulation quasi totale des économies, avec le résultat que nous connaissons sur le plan social.
 
En France, nous avons su résister et nous ne sommes pas au même niveau de dérégulation que dans beaucoup de pays européens. C’est ce qui explique aussi que notre "modèle social" résiste, au bénéfice des plus fragiles.

 

L’enjeu à venir est non seulement de le sauver, mais aussi de le renforcer ; car à écouter les uns et les autres, le "grand Satan", c’est lui, notre modèle social républicain.

 
Alors oui, en 2017, on ne lâchera rien ! Nous continuerons à nous battre afin de conserver ce qui a été construit sur des bases altruistes et humanistes, sur des valeurs de solidarité et de fraternité ; et ce, dans le seul intérêt des salariés, retraités et chômeurs.
 
Bonne année revendicative et solidaire.
 
Serge LEGAGNOA Secrétaire général
 
 

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article