CONFORAMA : FORCE OUVRIERE NE CAUTIONNE PAS LES MESURES DERISOIRES DE LA DIRECTION !

Publié le par angeline351

CONFORAMA : FORCE OUVRIERE NE CAUTIONNE PAS LES MESURES DERISOIRES DE LA DIRECTION !

PSE BOURSIER SAV n°2
FORCE OUVRIERE NE CAUTIONNE PAS LES MESURES DERISOIRES DE LA DIRECTION !

Après seulement 2 réunions de « négociation », FO a compris que la direction de Conforama n’est pas venue négocier les mesures d’accompagnement au PSE, mais chercher un alibi pour faire valider par la DIRECCTE son projet unilatéral.

FO revendiquait notamment :

  • Des départs à la retraite anticipés pour les salariés ayant commencé à travailler jeunes.
  • Des préretraites pour tous ceux qui ne remplissent pas les conditions du taux plein.
  • Des mesures de reclassement interne conséquentes et dignes.
  • Des indemnités supplémentaires de licenciement : 3 mois (2 mois en dernière revendication) de salaire brut par année d’ancienneté sur la base des 12 derniers mois, toutes primes incluses.

La direction a balayé d’un revers de main ces revendications légitimes et justifiées !

ET POURTANT…
Un Groupe qui est passé en 5 ans de 110 M€ à plus de 210 M€ de bénéfice net doit proposer des mesures à la hauteur de ses moyens, pour des salariés qui n’ont pas demandé à être licenciés, après avoir déjà subi un 1er PSE.

Selon la direction, ces mesures :

  • coûteraient 6,3 M€, soit à peine 3% du dernier bénéfice annuel !
  • permettraient d’économiser 3,2 M€ par an sur le dos des salariés sacrifiés, soit un peu moins de 10% du Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi perçu par Conforama depuis 3 ans !

Conforama saborde son service après-vente : pour FO, c’est une erreur de stratégie commerciale qui détériorera encore plus l’image de marque de Conforama.

INACCEPTABLE !!!

FORCE OUVRIERE NE SIGNERA PAS CET ACCORD !

Publié dans COMMUNIQUE FO

Commenter cet article