Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Sacs plastiques, tiers payant, divorce… ce qui change au 1er janvier 2017

Publié le par angeline351

 

 

Tous les ans, l’entrée dans la nouvelle année est synonyme de petits et grands chamboulements. Le 1er janvier 2017 est d’ailleurs particulièrement bien loti. Tour d’horizon.

CONSO

Prix du timbre. Les timbres rouges (lettres prioritaires) vont augmenter de 5 centimes, passant ainsi à 85 centimes. Les timbres verts grimpent de 70 à 73 centimes.

Factures. Si vous consommez du gaz produit par Engie, la facture devrait augmenter de plus de 5% en raison de la hausse d’une taxe et des coûts d’approvisionnement du fournisseur. Dans le détail, la hausse au 1er janvier prochain sera de 2,4% pour les foyers qui utilisent le gaz pour se chauffer, de 0,8% pour ceux qui l’utilisent pour la cuisson et de 1,4% pour ceux qui en font un double usage cuisson et eau chaude. De leurs côtés, les fournisseurs d’eau devront mentionner le prix au litre (hors abonnement) sur leur facture.

Presse. Deux titres augmentent leurs tarifs. Il s'agit du quotidien le Parisien et de sa version nationale Aujourd’hui en France, dont le prix prend dix centimes, passant respectivement de 1,20 à 1,30 euro et d’1 à 1,10 euro.

Assurances. La taxe prélevée sur chaque contrat d’assurance (auto, habitation…) pour indemniser les victimes du terrorisme sera relevée de 4,30 à 5,90 euros. Les tarifs des complémentaires santé vont, eux, augmenter, signale les Echos. La hausse annoncée est de 2 à 4% pour les contrats individuels et de 3 à 5% pour les contrats collectifs. Les raisons ? La hausse du tarif des consultations chez le généraliste qui passe de 23 à 25 euros au 1er mai et la généralisation de la complémentaire santé à toutes les entreprises.

Augmentation des frais bancaire. Certaines banques ont commencé à publier leurs tarifs pour 2017 et leurs plaquettes font parfois apparaître des augmentations, en particulier au niveau du prix des cartes de paiement. Les frais de «tenue de compte», que les clients ont vu peu à peu apparaître, devraient également grimper pour atteindre en moyenne 18 euros par an, soit une augmentation de 6 euros, selon une étude réalisée par le Figaro et le site Meilleure Banque.

SOCIAL/EMPLOI

Smic, le non coup de pouce. Il n’y aura donc pas de véritable coup de pouce au Smic, et ce pour la onzième année consécutive. Au 1er janvier, le salaire minimum interprofessionnel de croissance augmentera de 0,93%, passant de 9,67 à 9,76 euros brut de l’heure. Une personne rémunérée au Smic à temps plein touchera donc 1 480,27 euros brut mensuels, soit 13,65 euros de plus par rapport à 2016. Le Smic net s’établira, quant à lui, autour de 1 153 euros, en hausse de 11 euros. Comme lors des quatre dernières revalorisations, le gouvernement socialiste a donc choisi de ne pas aller au-delà de la hausse mécanique du salaire minimum.

Publié dans Information

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article