Près de 80 emplois menacés chez Pacific Création à Chartres

Publié le par angeline351

Près de 80 emplois menacés chez Pacific Création à Chartres

L'usine chartraine Pacific Création, qui produit notamment les parfums Lolita Lempicka, serait concernée par un plan de sauvegarde de l'emploi, prévu en 2017, selon les représentants du personnel.

 

L'entreprise Pacific Création, filiale du groupe coréen Amore Pacific, installée dans le Jardin d'entreprises, à Chartres, serait menacée par un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), selon les représentants du personnel et l'unité locale de Chartres de la CGT (UL CGT 28), qui se sont exprimés ce lundi 5 décembre.

Pourquoi un PSE ?

 

 

L'unité de production Pacific Création produit la gamme de parfums et de cosmétiques Lolita Lempicka, ainsi que des produits Annick Goutal et Hera. La famille propriétaire de la marque Lolita Lempicka a décidé de ne pas renouveler le contrat qui la lie à Pacific Création, "sans en motiver la rupture", selon l'UL CGT 28. La direction de l'entreprise chartraine parle d'une "décision unilatérale".

La perte de ce contrat s'ajoute à l'abandon de l'activité de sous-traitance, sur décision de la maison-mère Amore Pacific, qui représente, en volume horaire, 40 % de l'activité conditionnement.

Selon les représentants du personnel, la direction de Pacific Création a décidé de lancer un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE).

Qui est concerné ?

 

 

Les 140 salariés de Pacific Création sont répartis entre le site chartrain, en charge de la production, et un site parisien, chargé de la promotion.

Selon les représentants du personnel, "environ 80 emplois", répartis entre les deux sites, seraient concernés par ce PSE. 

Quand ?

 

 

Les propriétaires de Lolita Lempicka ont dénoncé le contrat qui les lie à Pacific Création en 2015. Ce contrat arrivera a échéance le 31 mars 2017 et ne sera pas renouvelé.

Les représentants du personnel de Pacific Création affirment avoir été informés du plan social le lundi 28 novembre. Selon eux, le plan de sauvegarde de l'emploi est programmé pour le 10 janvier. La direction de l'entreprise n'a pas confirmé cette date.

Quelles conséquences pour ceux qui restent ?

 

 

Privés du contrat avec Lolita Lempicka, les salariés restants de Pacific Création continueront de produire pour la marque française Annie Goudal et la marque coréenne Hera.

Selon les représentants du personnel, "ces deux marques n'ont pas les reins assez solides pour assumer les charges de Pacific Création. L'entreprise est menacée." La CGT dénonce une situation "artificiellement créée par la direction du groupe Amore Pacific, qui a fermé l'accès à des marchés créateurs d'activité."

Contactée, la direction de l'entreprise chartraine Pacific Création affirme : "Tout le monde cherche des solutions. Les représentants du personnel et les collaborateurs seront tenus informés, en temps réel."

Publié dans Information

Commenter cet article