L’intersyndicale réitère son rejet du projet de loi relatif à la retraite

Publié le par angeline351

L’intersyndicale réitère son rejet du projet de loi relatif à la retraite

L’intersyndicale regroupant les syndicats autonomes des différents secteurs de la Fonction publique a réaffirmé, samedi à Alger, sa position concernant l’annulation du projet de loi relatif à la retraite.

Lors d’une conférence de presse, les 12 syndicats autonomes représentant les secteurs de l’Education, la Santé, l’administration publique et les travailleurs de Sonelgaz, ont réaffirmé leur attachement à l’organisation, dimanche, d’un sit-in « pacifique » devant le siège de l’Assemblée populaire nationale (APN), parallèlement à la présentation dudit projet de loi devant l’APN-pour exprimer leur position qui rejette le projet de loi amendant et complétant la loi 83-12 du 2 juillet 1983 relative à la retraite.

Le président du Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP), Lyes Merabet a souligné que « l’intersyndicale est déterminée à poursuivre la grève », pour dénoncer l’annulation de la retraite proportionnelle et sans condition d’âge, et revendiquer l’association des syndicats autonomes à l’élaboration du code du travail et la préservation du pouvoir d’achat.

Le secrétaire général du syndicat national des travailleurs de l’éducation, Abdelkrim Boudjenah, a estimé que ce sit in qui intervient après trois jours de grève se veut un message au parlement pour exprimer le rejet des syndicats autonomes de la loi de finances 2017 adoptée récemment par l’APN, du projet de loi sur la retraite et sur le code du travail.

M. Boudjenah a insisté sur l’importance créé un observatoire national du pouvoir d’achat, mettant en garde contre le recul du pouvoir d’achat en 2017.

Le secrétaire général du Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation (CNAPEST), Oualha Salim a déploré le fait que le gouvernement n’ait pas associé les syndicats autonomes aux débats sur le projet de loi relatif à la retraite, précisant que l’intersyndicale « continuera à lutter pour l’aborgation de cette loi », même en cas de son adoption par le parlement (APN et Conseil de la nation).

Le coordinateur national du syndicat national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (SNAPEST), Meziane Meriane a affirmé que « le taux n’est pas important vu que l’intersyndicale a exprimé par ces mouvements de protestation sa position qui rejette le projet de loi relatif à la retraite et l’atteinte au pouvoir d’achat ».

 

Publié dans Information, RETRAITES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article