Hôpitaux de Marseille : Rassemblement des personnels contre la dégradation des conditions de travail

Publié le par angeline351

Hôpitaux de Marseille : Rassemblement des personnels contre la dégradation des conditions de travail

Jeudi 15 décembre, les salariés de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) étaient mobilisés à l’appel de leurs syndicats FO et CGT, et de la CNI (Coordination nationale infirmière) contre un plan d’économies qui signe une nouvelle dégradation de l’emploi, des conditions de travail et d’accueil des usagers.

Dans le cadre d’une mobilisation à l’appel des syndicats FO et CGT, environ 500 agents hospitaliers des Hôpitaux de Marseille se sont rassemblés devant le siège de l’institution jeudi 15 décembre, demandant à être reçus par la directrice générale de l’institution.

Pas de réponse aux revendications

« Nous avons été reçus dans la salle du conseil d’administration par la secrétaire générale de l’AP-HM mais aucune réponse n’a été apportée à nos revendications », indique Audrey Jolibois, secrétaire générale du syndicat FO de l’AP-HM, « nous n’avons pas pu rencontrer la directrice générale, alors que le dialogue social est rompu depuis le 3 novembre.

Suppressions de postes

Un plan de retour à l’équilibre, d’un montant de 51 milliards d’euros sur la période 2016-2020, est au cœur du mécontentement qui gagne parmi les 16 000 salariés de l’AP-HM. Des suppressions de postes sont à l’ordre du jour, notamment via le non remplacement de départs à la retraite, des regroupements d’activités ou encore leur externalisation. Le nombre de 200 à 400 suppressions de postes a été évoqué. De nombreux services et de nombreux métiers sont touchés.

Carence d’effectifs

Certaines catégories de personnels, dont les sages-femmes et les agents techniques, voient leurs primes rognées. Les personnels sont en outre confrontés à une dégradation sans précédent de leurs conditions de travail. FO déplore le manque de personnel, qui dégrade aussi les conditions d’accueil des patients.

Les personnels sont déterminés et d’autres actions auront lieu au mois de janvier pour demander l’ouverture de négociations. Le syndicat FO a établi trois priorités : les effectifs, les conditions de travail et les droits statutaires des agents.

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article