Ouverture dominicale: le grand virage d'Anne Hidalgo

Publié le par angeline351

Ouverture dominicale: le grand virage d'Anne Hidalgo

La maire de Paris s'était opposée à Emmanuel Macron sur l'ouverture des magasins le dimanche dans la capitale. Changement de fusil d'épaule complet en vue. Lors du prochain Conseil de Paris, elle devrait proposer 12 dimanches travaillés pour les commerces en 2017

 

Lors du Conseil de Paris, le 7 novembre, Anne Hidalgo proposera que les commerces de la capitale puissent ouvrir douze dimanches en 2017 : le maximum autorisé par la loi Macron. Un virage à 180 degrés pour la maire de Paris, qui s’était opposée, l’an dernier, au ministre de l’Economie sur ce sujet.

Dans une lettre à Emmanuel Macron le 4 septembre 2015, elle avait protesté contre les dispositions de la loi, adoptée peu avant, sur le travail dominical, mettant en avant « la réalité » de la capitale, où nombre d’artisans travaillent le dimanche. La loi Macron, afin de contourner les réticences de la maire de Paris, avait créé douze zones dites « touristiques » dans lesquelles les commerces peuvent ouvrir les dimanches, et en semaine jusqu’à minuit. « Les zones que vous projetez d’instituer révèlent le fantasme d’une ville dédiée à un tourisme consumériste », avait rétorqué l’élue dans sa lettre. Pour mieux la neutraliser, le ministre avait utilisé deux subterfuges supplémentaires dans sa loi : il avait étendu à douze dimanche par an (au lieu de cinq jusqu’alors) le nombre de dérogations pouvant être accordées aux commerçants. Et il avait verrouillé le tout en prévoyant qu’à Paris, à l’inverse des autres villes de France, ce choix ne reviendrait plus au maire, mais au préfet ! Saisi d’une question prioritaire de constitutionnalité par la mairie de Paris, le Conseil constitutionnel a donné raison à Anne Hidalgo, en juin.

Mais les attentats et la chute de la fréquentation touristique ont mis à mal les commerces parisiens. Désormais libre de fixer le nombre de dimanches travaillés, la maire de Paris a préféré… changer son fusil d’épaule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article