Revenu universel pour tous : avantages et inconvénients

Publié le par angeline351

Revenu universel pour tous : avantages et inconvénients

L'expérimentation d'un revenu universel a été proposée pour les territoires volontaires. Certains suggèrent de verser un montant de 500 € à des actifs pendant 3 ans, soit un coût pouvant atteindre 150 millions d'euros par an.

Un dispositif de lutte contre la pauvreté

Depuis la crise financière de 2007, la plupart des pays riches sont confrontés à une hausse de la pauvreté. En effet, avoir un emploi ne protège plus de ce phénomène. Si en Europe, les travailleurs pauvres représentent plus de 9 % de la population active, en France, l'Observatoire des inégalités en recense plus d'un million. 

Face à un tel constat, le revenu universel semble avoir des vertus infinies, puisqu'il s'agit d'une ressource de base pour les travailleurs fragilisés. Il constitue également un mécanisme d'incitation au travail. En effet, il est possible de le cumuler, contrairement aux allocations actuelles. Enfin, le revenu universel pourrait permettre la relance de la construction européenne, qui cherche aujourd'hui un nouveau projet commun mobilisateur. Toutefois, son instauration se heurte à deux principales objections : un coût important et le fait qu'elle pourrait dissuader les bénéficiaires de travailler.

Les effets pervers du revenu universel

Le revenu universel pourrait coûter bien plus cher que les dépenses sociales, de santé et d'éducation réunies. « Pour financer les frais mirobolants du revenu de base, certains proposent un impôt proportionnel à 23 % ! », s'étrangle Louis Maurin, directeur de l'Observatoire des inégalités. 

Si certains affirment que l'instauration du revenu universel irait à l'opposé d'un objectif de plein-emploi, le Mouvement français pour un revenu de base prépare un livre blanc, afin d'examiner les différentes modalités d'un tel dispositif. Le débat est donc loin d'être terminé. 

Publié dans Information

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article