Moi, Daniel Blake, le dernier film du réalisateur britannique dénonce la machinerie impitoyable animant les agences pour l’emploi britannique, les job centers.

Publié le par angeline351

Ken Loach : moi, chômeur 30 OCTOBRE MICHEL POURCELOT Moi, Daniel Blake, le dernier film du réalisateur britannique dénonce la machinerie impitoyable animant les agences pour l’emploi britannique, les job centers.

Publié dans COMMUNIQUE FO

Commenter cet article