Mailly joue les VRP dans l'Aude

Publié le par angeline351

Mailly joue les VRP dans l'Aude

Politique - Le leader national de FO à Carcassonne

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière s'est rendu hier après-midi chez Christian Auriol, le patron de la boucherie Izard. Un déplacement qui s'inscrit dans le cadre des élections professionnelles dans les entreprises de moins de 11 salariés.

 

À l'approche des élections syndicales (1) dans les TPE (Très petites entreprises) les centrales font feu de tout bois. Hier, c'est le secrétaire général de FO qui s'est déplacé, en personne, à Carcassonne. S'il ne saute pas aux yeux des salariés, l'enjeu du scrutin est pourtant capital. De ces élections naîtra la future représentativité des commissions paritaires interrégionales tenues à parts égales entre les salariés et le patronat. En 2012, lors de la première édition moins de 10 % des salariés avaient voté. Alors chez FO, Jean-Claude Mailly joue les VRP.

Contre la fin des accords de branche

En visite chez le boucher-charcutier Christian Auriol, avant un meeting devant ses troupes, le patron de la centrale syndicale prêche la bonne parole. Il peut compter localement sur le patron de l'UPA, Gilbert Campana. L'attelage n'a rien d'hétéroclite : chacun sait ce qu'il a gagné en prônant un bon usage du dialogue social dans l'entreprise. Les deux hommes partagent une inquiétude commune : la fin des accords de branche. «La loi travail, estime Jean-Claude Mailly, prévoit que le temps de travail soit négocié seulement au sein des entreprises. Après cela, on va s'attaquer aux salaires». Quand au devenir des conventions collectives «que le Medef souhaiterait voir disparaître», FO et UPA défendent une autre approche. «Elles permettent de réguler la concurrence», estime Jean-Claude Mailly.

Reste à convaincre les salariés des petites entreprises du bien-fondé de ces arguments. Jean-Claude Mailly s'y emploie. Et trouve une oreille bienveillante auprès des responsables des TPE. Sans pourvoir conserver ou renforcer les droits des salariés, ceux-ci seront tentés d'intégrer de plus grosses sociétés.

(1) Les prochaines élections professionnelles dans les très petites entreprises (TPE) ou pour les employés à domicile auront lieu du 28 novembre au 12 décembre.

 

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article