RETRAITES échec assuré POUR LES SALARIES

Publié le par angeline351

RETRAITES ECHEC ASSURE POUR LES SALARIES 

Pour les retraités qui n'arrivent déjà pas a vivre , a payé les factures et, que finissent après une 

longue vie de travail et d' avoir cotisée tous les trimestres ,au restaurent du coeur, vendre leur voiture,leur maison : la CFDT et la CFE-CGC signe leur déchéance, sinon leur retraite dans la

misère , les Séniors au travail qui devrait partir à 62 ans partiront  à 63 mais ces syndicats osent

tout de même ce glorifié d'avoir fixé et obtenu:

un plafond à 67 ans ,non ce n'est pas possible d'entendre cela!!! et de nous faire 

croire qu'ils ont tout fait pour nous les travailleurs !!!

la CFDT à joué de la finesse

pour trompé les salariés une fois de plus elle prend les salariés pour des dupes ,oui bien sur il

faut convaincre ces adhérents ,mais elle oublie peut être que ces adhérents sont aussi de salariés qui comprendront leur manipulation pour le bien être des patrons.

 Medef et CFDT d'accord le camp patronal préconise que la pension de réversion versée aux veufs et aux veuves ne soit plus accordée à compter de 55 ans mais de 60 ans.

L'idée du Medef qui est en passe de devenir réalité serait la suivante. A compter de 2017, à partir de la génération née en 1957, un salarié de 62 ou 63 ans, qui déciderait de liquider sa retraite, percevrait sa retraite de base à taux plein (s'il a acquis tous ses droits) mais connaîtrait un abattement dégressif sur ses pensions de retraite complémentaire jusqu'à l'âge de 67 ans. De fait, légalement, pensions de base et pensions complémentaires ne sont pas liées.

Pour un départ à la retraite à 62 ans par exemple, la décote subie serait ainsi de 40% pour commencer, puis de 30% à 63 ans, 18% à 64 ans, de 2% à 65 ans et de 1% à 66 ans.

C'est une honte de s"attaquer au vieux et surtout aux petits retraités 

Pour le MEDEF ,CFDT , CGC :

ALLEZ LES VIEUX  AU BOULOT !

 

Publié dans Information, RETRAITES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

isa 18/10/2015 01:14

J’ai 60 ans et je travaille actuellement à temps plein dans une librairie indépendante, au service « collectivités ». J’y ai fait toute ma carrière. J’aurais dû prendre ma retraite au mois de septembre 2013 mais comme il a fallu que je m’arrête pendant une année pour des problèmes de santé, il me manque 4 trimestres. De plus, je vis seule avec ma fille de 23 ans qui est étudiante et toujours à ma charge. Son père est parti au Laos depuis six ans et ne me verse aucune pension alimentaire. J’ai droit à 150 € d’Aide Personnalisée au Logement, pour un loyer de 680 €. Je pense donc continuer à travailler deux ou trois ans afin de cumuler ma retraite et mon salaire, au moins le temps que ma fille termine ses études et quitte le foyer. Je pourrai alors trouver un appartement plus petit et moins cher.
Mon travail me plaît, mais avec l’âge, il devient de plus en plus pénible de porter de lourds cartons de livres. Malheureusement, mon employeur refuse de m’affecter à un autre poste dans la librairie.

pierr 18/10/2015 01:10

je suis tout à fait d’accord avec vous m. Lanfranchi
justice pour tout le monde, il ne devrait y avoir aucune retraite de moins de 800 euros pour tous les gens qui ont travaillé au moins 10 ans dans leur vie, ce ne serait que justice par rapport à l’Aspa……..

angeline351 02/01/2018 13:34

FO BOUCHARA /Eurodif vous souhaite une très bonne année 2018

coasnes 18/10/2015 01:09

je trouve ca pas normal voila pourquoi les caisses se vides et ceux qui ont cotiser toute leurs vie ne touche meme pas ces 800 euros ! cest grave de faire de la diference moi je suis pour signer une petition et aller au tribunal defendre ce droit que tous devraient avoir meme les francais surtout quon es enn france

angeline351 02/01/2018 13:34

FO BOUCHARA /Eurodif vous souhaite une très bonne année 2018