Réforme du collège : pas de vacances pour la mobilisation

Publié le par angeline351

Réforme du collège : pas de vacances pour la mobilisation

Manifestation à Paris contre la réforme du collège le samedi 10 octobre 2015. F. Blanc / FO Hebdo - CC BY-NC 2.0 (flickr.com/force-ouvriere)

Après la manifestation nationale du 10 octobre pour l’abrogation de la réforme du collège, la quasi-totalité des syndicats enseignants, représentant 80% des professeurs des lycées et collèges, dont les syndicats FO, se sont réunis le 13 octobre pour décider de la suite de la mobilisation.

Ils ne désarment pas, et ce ne sont pas les vacances scolaires de la Toussaint, qui commencent à la fin de cette semaine, qui pourront les détourner de leur objectif. Ils ont décidé d’appeller leurs collègues, dans l’immédiat, à « organiser le refus collectif de s’impliquer dans les formations-formatages proposées pendant les congés d’automne comme à la rentrée, à refuser toute anticipation de la réforme, à développer toutes les initiatives locales propres à bloquer sa mise en place (…) à se réunir en assemblées générales, et à débattre de l’action, incluant la grève. Des préavis de grève quotidiens seront déposés dès la rentrée des congés. »

FO entend mettre la grève pour obtenir le retrait de la réforme à l’ordre du jour

L’intersyndicale qui « alerte solennellement » la ministre de l’Education nationale sur « l’urgence à reprendre le dialogue » se réunira dès le lendemain de la rentrée, le 3 novembre.

Pour FO, signataire du communiqué de l’intersyndicale, c’est la grève « jusqu’au retrait de la réforme » et sa préparation qui sont à l’ordre du jour.

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article