Renault Trucks : attention, un plan social peut en cacher un autre

Publié le par angeline351

Renault Trucks : attention, un plan social peut en cacher un autre

Après plusieurs mobilisations à l’appel de cinq syndicats, dont FO, contre son plan social, la direction de Renault Trucks (groupe Volvo) a réduit à 35, au lieu de 300, le nombre de licenciements secs et a renoncé à supprimer 32 postes sur 512. Elle entend soumettre à signature un accord majoritaire d’ici à la fin septembre, alors que les négociations étaient initialement prévues jusqu’à la fin de l’année. « La direction met la pression pour attaquer le plan social suivant », dénonce Olivier Repessé, délégué FO, évoquant le projet d’externalisation d’une partie du service informatique (184 emplois).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article