Quotient familial : l'abaissement a touché 1,4 million de familles

Publié le par angeline351

Quotient familial : l'abaissement a touché 1,4 million de familles

Avec 779 € en moyenne perdus l'an dernier, suite à l'abaissement du quotient familial de 2 000 à 1 500 €, ce sont 1,4 million de foyers qui ont subi de plein fouet cette mesure destinée à faire des économies à l'État.

Baisse du quotient familiale : 5 % des familles touchées

Une mesure qui n'a d'ailleurs pas estompé le ras-le-bol fiscal des Français, bien qu'elle ait concerné seulement 5 % des foyers fiscaux de l'Hexagone. Il n'empêche, ces 5 % représentent tout de même près de 1,4 million de foyers. Ce sont du moins les chiffres rapportés par Valérie Rabault, député PS rapporteure du budget de l'Etat.

Concrètement, ces familles auraient perdus pas moins de 779 € en moyenne l'an dernier, après l'abaissement du quotient familial, passé de 2 000 à 1 500 €. Cette baisse est la conséquence maladroite d'une promesse de campagne de François Hollande, qui voulait rendre "le quotient familial plus juste en baissant le plafond pour les ménages les plus aisés".

Jusqu'à 1200 euros d'impôts en plus pour certains ménages

Bien sûr, cette baisse du quotient familial, un crédit d'impôt, a donc considérablement augmenté les impôts des ménages. Mais cela varie en fonction des intéressés. Ainsi, selon le rapport de Valérie Rabault, 10 % des foyers concernés ont payé 355 euros d'impôts en plus, quand d'autres ont dû payer plus de 1 200 euros supplémentaires. 

Une politique qui n'est clairement pas à l'avantage des familles, si l'on doit ajouter à cela la baisse des allocations familiales. En tout, on estime que 3,2 millions de familles seraient perdantes dans cette affaire. Des familles dont le revenu après impôts et transferts sociaux pourrait diminuer de 67 euros, selon un récent rapport de la Caisse nationale des allocations familiales.

 

Publié dans Information

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article