Impôts locaux : rien ne bougera avant 2017

Publié le par angeline351

   Impôts locaux : rien ne bougera avant 2017

On nous parle depuis des mois, pour ne pas dire depuis des années, de la réforme de la taxe d'habitation et de la taxe foncière, calculées sur des bases parfois vieilles de trente ans. Et pourtant, le gouvernement s'apprête à y renoncer...

Impôts locaux : Une réforme impossible à faire ?

A la rédaction de Radins.com, on est prêts à prendre le pari : le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu aussi, ça n'est pas encore fait !

Voyez la réforme de la taxe foncière, et de la taxe d'habitation. Depuis l'arrivée de François Hollande aux affaires, il y a trois ans, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, puis celui de Manuel Valls, ont régulièrement annoncé que ces impôts seraient réformés, car les bases servant à calculer les taxes étaient obsolètes. Certaines remontant aux années 70 !

Des services fiscaux déjà débordés

Seulement voilà : les expérimentations menées dans plusieurs départements montrent que la réforme provoquerait de tels bouleversements, et générerait tellement de mécontentements, qu'il y a gros à perdre pour la majorité, à quelques mois des élections régionales, puis, ensuite, à moins de deux ans de la présidentielle ! 

En effet, dans le cas d'une telle réforme des impôts locauxcertains verraient leurs impôts considérablement augmenter, car le logement taxé a changé, quand d'autres, au contraire, verraient leurs impôts rester stables ou même baisser, car justement, leur logement est identique à ce qu'il était lors du calcul initial...

L'autre raison évoquée dans les couloirs de Bercy et de Matignon, c'est la charge de travail des services fiscaux, mobilisés pour préparer le passage au prélèvement à la source. Mais pour celui-là, on vous l'a dit..."ce n'est pas encore fait"...

 

Publié dans Information

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article